Devenir testeur de jeux vidéos

Le testeur de jeux vidéos fait partie de ces métiers qui font rêver. En effet, tous les geeks du monde rêvent de gagner leur vie en jouant à des jeux vidéos. C’est difficile de faire plus beau métier. La possibilité d’allier passion et carrière poussent de nombreux jeunes à tenter de se lancer comme testeur de jeux vidéos.

Dans cet article, nous allons vous expliquer comment transformer votre rêve en réalité.

Testeur de jeux vidéos : le métier

Le testeur de jeux vidéos a pour mission de réaliser le test final du jeu avant sa mis en commercialisation. Il doit tester le gameplay ( maniabilité, fonctionnalités, ambiance, difficulté générale ) ainsi que répertorier tous les bugs rencontrés dans le jeu. Les programmeurs pourront alors effectuer les corrections nécessaires avant que le jeu soit entre les mains du consommateur final. C’est un maillon indispensable de la chaîne.

Devenir testeur de jeux vidéo est un véritable challenge. Il vous faudra accepter de passer par une phase difficile de précarité avant d’avoir vos premiers contrats. Cependant la volonté finit toujours par payer.

Concernant les évolutions de carrière possible le testeur peut tout à fait se spécialiser dans un domaine en particulier: programmation, son, image 3D . Les profils techniques sont actuellement très recherchés.

Réussir son activité de testeur de jeux vidéos

Il est possible de lancer son activité de testeur de jeux vidéos sans diplôme, néanmoins il faut avoir un anglais courant et d’excellentes compétences en jeux vidéos.

De plus, vous devrez faire preuve d’une grande rigueur et de méthode. Votre mission est de repérer les petites imperfections d’un jeux vidéos. Ces qualités sont donc indispensable.

Pour pouvoir se lancer efficacement, nous vous conseillons de participer à des concours ou à des game show. Pour attirer les studios, vous devez vous faire un nom dans le monde difficile des jeux vidéos.

Voici les formations qui peuvent vous permettre de devenir testeur :

– BTS design graphique option B communication et médias numériques,
– BTS MMI – métiers du multimédia et de l’internet,
– DUT informatique option imagerie numérique.

Pour la rémunération, le testeur est rémunéré pour chaque mission effectuée. Souvent sur la base du SMIC. Évidemment, votre rémunération augmentera avec vos années d’expériences.

Devenir micro-entrepreneur

Pour devenir testeur, il est conseillé d’opter pour le régime micro-entrepreneur. Cela vous permettra de bénéficier du régime fiscal et social favorable de la micro-entreprise. De plus, pour une profession indépendante comme testeur de jeux vidéos, ce régime est parfaitement adapté. Une fois que le plafond de chiffre d’affaires maximum de 70 000 euros, vous pourrez envisager de passer à une autre structure juridique.

Source : CIDJ

En lire d’avantage :

Pour être au courant de toutes les nouveautés, vous pouvez rejoindre la communauté Hello My Business.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *