Comment devenir wedding planner ? - Les ficelles du métier -

Comment devenir wedding planner ?

devenir wedding planner

Amoureux des mariages ? Passionné de l’évènementiel et de l’organisation ? Vous serez très certainement séduits par le métier de Wedding Planner. Nous verrons ses spécificités et comment vous pourrez devenir un excellent wedding planner.

C’est quoi exactement un wedding Planner ?

Un wedding Planner ou encore Organisateur de mariage est une personne qui vous accompagne dans la préparation et la mise en place de votre mariage. Ces Wedding Planners ont généralement des compétences liées à l’événementiel avant de se spécialiser plus tard dans les cérémonies maritales. Certaines personnes se spécialisent même encore plus, en n’organisant que certains types de mariages uniquement.

Un métier qui a à sa source de multiples motivations

Certaines personnes pensent globalement que le métier de Wedding Planner est majoritairement mené par les femmes mariées. Ces dernières, après avoir organisé et dirigé leurs mariages, seraient tombées amoureuses de l’évènement et pratiqueraient donc pleinement cette activité.

Les personnes les plus actives dans le métier sont assez éloignées du mariage dans leur vie personnelle. En fait, c’est par passion pour l’organisation, pour l’expression de leur créativité que la grande majorité des personnes exercent ce métier assez rigoureux. Organiser un mariage ne se fait pas à la hâte. Cela implique des méthodes et des techniques précises qui ne peuvent être maîtrisées que par le biais de formations.

Les autres raisons pour se lancer dans le Wedding Planner, sont la passion pour le mariage en tant qu’évènement et les émotions qui y sont transposées. Il s’agit là de l’une des raisons les plus avancées par les professionnels du métier.

Enfin, comme dernière raison pour exercer ce métier, on a également l’indépendance. Se lancer à son propre compte en montant une agence de wedding planner. Par le biais de cette agence, vous pourrez exercer dans une ambiance joyeuse et festive tout en produisant des revenus par une entreprise qui est totalement votre. Si le métier est excitant et tentant présenté comme cela, comment est-ce que ça fonctionne dans la pratique ?

Wedding Planner : Comment ça marche ?

Un wedding planner, qui d’ailleurs est une profession à part entière, est fondé sur la gestion de projet. En réalité, le mariage est un projet événementiel qui doit être bien mené pour apporter des résultats satisfaisants à toutes les parties. Pour y parvenir, une personne se charge de l’organisation et de sa préparation intégrale, ne laissant donc qu’une faible portion de tâches aux bénéficiaires de la prestation.

Trouver des prestataires, mettre en place un retroplanning, émettre des idées originales, gérer le budget de mariage, etc. Autant de missions diverses qui sont à la charge du Wedding Planner. Mais pour aller plus loin, nous pouvons également énumérer la gestion des imprévus, la mise en place du planning le jour effectif du mariage, la préparation des prestations de tous les prestataires et bien d’autres encore. La complexité est d’autant plus grande que les responsabilités sont nombreuses.

Et en fonction de la portée de vos responsabilités, vos honoraires varieront sur une très large échelle.

Toujours motivé à exercer ? Voici quelques étapes simples pour vous lancer dès à présent :

Comment devenir Wedding Planner ?

Si la longue liste des éléments à maîtriser énumérés plus haut ne vous font pas effrayé, veillez simplement, à présent, à vous former. Parce qu’il est important, voire, capital que vous ayez une bonne maîtrise de ce que vous faîtes. Les mariages ne se vivent qu’une fois, dans le meilleur des cas. Veillez, à ne pas les gâcher. Formez-vous.

Une fois cela fait, vous pourrez ouvrir votre agence, et travailler à votre propre compte. Mais pour ce faire, il faudra respecter les étapes suivantes :

– Effectuer une étude de votre marché : Obtenez les habitudes exactes de votre clientèle.

– Établissez un plan financier prévisionnel : Listez les éléments dont vous aurez besoin pour l’exercice de vos fonctions et budgétisez votre activité sur une certaine période afin d’avoir une vision plus claire sur ce que vous allez faire

– Établir un Business Plan qui prendra en compte l’ensemble de vos stratégies de communications

– Déclarez votre entreprise et adoptez de bonnes habitudes fiscales selon votre statut juridique.

D’ailleurs, pour débuter à son propre compte, certains statuts sont plus favorables que d’autres. Il devient de ce fait avantageux pour vous de savoir exactement quel statut juridique vous correspondrait le mieux. Mais nous vous avons gardé quelques recommandations pour la fin.

Avoir le bon statut Juridique : micro-entreprise

Le statut auto-entrepreneur (ou micro-entreprise ) facilite grandement l’accès des individus à l’entrepreneuriat. Créé en 2008, ce statut a grandement évolué et représente aujourd’hui la voie par excellence pour les jeunes entrepreneurs qui viennent à peine de se lancer dans leurs activités.

Sous ce statut, créer votre entreprise est extrêmement simple et les frais sont minimes. Contrairement aux autres statuts qui pourront vous coûter 400€ pour la création d’une structure, vous n’avez pas besoin de grand-chose pour vous lancer en tant qu’auto-entrepreneur.

Votre seule obligation comptable, en dehors des cotisations trimestrielles, est la sauvegarde de vos factures. Et plus important que tout, le micro-entrepreneur n’effectue des déclarations que sur les bénéfices générés. Si vous n’avez pas réalisé de bénéfices, vous ne payez pas d’impôts. Donc, pas de stress lié à la recherche de nouveaux clients. Que demander de plus ?

Pour finir :

Il ne suffit plus maintenant que vous rêviez de devenir Wedding Planner. Il faut que vous passiez à l’action. Il vous faudra acquérir des connaissances et avoir un très bon sens de la relation humaine.

Vous allez acquérir l’expérience petit à petit, ne vous inquiétez pas. Mais n’oubliez pas de débuter votre aventure par une formation de qualité pour avoir dès le départ le maximum d’atouts dans votre jeu. Nous vous souhaitons beaucoup de courage et surtout beaucoup de plaisir.

Si vous avez encore des questions sur le métier de wedding planner, rejoignez vitre notre groupe facebook .

charges micro-entrepreneur

Le guide des charges Auto-Entrepreneur

La première chose que l’on veut savoir avant d’ouvrir son auto-entreprise c'est les charges à régler lors de son activité. Nous vous détaillons dans ce guide, l’ensemble des charges et

tout savoir sur le régime micro-entrepreneur

Tout savoir sur le régime Micro-Entrepreneur

Le régime Micro-Entrepreneur   Le régime Micro-Entrepreneur, appelé anciennement Statut Auto-Entrepreneur, a été créé le 1 janvier 2009. Ce régime est applicable à partir de cette date. Peu de temps

aide-independants-covid-19

Coronavirus : l’aide de 1500 euros du fonds de solidarité pour les indépendants

La forte propagation du coronavirus a généré des impacts négatifs dans le secteur tertiaire. La crise concerne tous les entrepreneurs, que ce soit les grandes, mais surtout les petites entreprises.

frais-de-débours

Les frais de débours chez les auto-entrepreneurs

Les services rendus par les auto-entrepreneurs sont généralement facturés aux clients qui les sollicitent. Dans la réalisation des prestations par l’auto-entrepreneur, il peut arriver que ce dernier engage un certain

estéthicienne-a-domicile

Comment devenir esthéticienne à domicile ?

Le bien-être passe par la beauté, certainement ! Et pour que chaque femme, et aussi les hommes, puisse garder sa belle allure, un joli corps, des ongles bien limés, un visage

community-manager-freelance

Devenir community manager freelance

Bien que l'expression de community manager n'ait réellement captivé l'attention des professionnels et des internautes qu'au cours de ces six dernières années, il semblerait que ce métier ait existé depuis

livreur de pizza

Comment devenir livreur de pizza ?

Même si nous pensons tous, plus ou moins, savoir en quoi consiste le travail de livreur de pizza nous verrons que notre connaissance dans ce domaine est généralement assez limitée.

Autoentrepreneur ou SASU

Autoentrepreneur ou SASU : comment choisir ?

La première question que vous vous posez lorsque vous créez votre entreprise est son statut juridique. Vous pouvez hésiter entre l’autoentrepreneur et la SASU (Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle). Les

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *