Formation pour Auto-Entrepreneur - Fiches pratiques

Formation pour Auto-Entrepreneur

formation auto entrepreneur

Se former à la création d’une micro-entreprise, est-ce bien utile ?

Cette question est naturelle. En effet, nous avons tous vu des témoignages de chefs d’entreprise qui nous racontent leur parcours d’un air de vainqueur assuré ! « J’ai démarré avec rien, au fond de mon garage, j’ai développé mon entreprise et je montre fièrement aujourd’hui la réussite de l’autodidacte que je suis ! »

Quelle belle histoire, mais aussi souvent, quelle belle légende !

La vérité c’est que nous-mêmes, chefs d’entreprise, nous nous formons en permanence. Cela fait partie de nos obligations professionnelles. Pouvons-nous imaginer un chef d’entreprise ignorant aujourd’hui le concept de l’inbound Marketing ou ne sachant pas utiliser un tableur Excel pour réaliser ses tableaux de bord ?

Il faut comprendre ce qui caractérise le métier de chef d’entreprise. Y-a-t-il une différence entre un responsable de Business Unit, un chef de magasin, un directeur d’agence et un chef d’entreprise ? Assurément oui. Le chef d’entreprise est le responsable ultime de ce qui se déroule dans son affaire. Pas de recours possible, si tel ou tel collaborateur enfreint une règle quelconque ou commet une faute juridique, fiscale, commerciale, technique… de quelque ampleur qu’elle soit, c’est au chef d’entreprise d’assumer les conséquences de toute nature financière, voire pénale.

En réalité, les chefs d’entreprise se forment constamment. C’est leur responsabilité de dirigeant de comprendre les évolutions techniques ou professionnelles qui leur permettent d’exercer leur principal métier, celui de décider et d’entraîner l’entreprise pour assurer son développement dans un contexte de plus en plus complexe.

Puisque les chefs d’entreprise se forment en permanence, il serait alors particulièrement imprudent que les créateurs futurs dirigeants ne s’intéressent pas également à leur propre formation auto entrepreneur.

Donc, se former à la création d’entreprise, est-ce bien utile ?

Quels objectifs pour cette ou ces différentes formations auto entrepreneur ?

Les objectifs vont être variables et doivent s’adapter à chaque situation particulière. En voici quelques-uns :

  1. Acquérir les connaissances indispensables
  2. Organiser les différentes étapes de la création
  3. Préciser son projet
  4. Développer son réseau
  5. Accélérer la croissance de la jeune entreprise

A ce stade, nous n’avons pas évoqué un des premiers objectifs : ne pas rester seul avec son projet. Le créateur d’entreprise est souvent caractérisé par son absolu besoin d’échanger autour de son projet, de tester sa communication, de peser et soupeser les différentes options qui s’offrent à lui. Echanger sur une future création d’entreprise est une nécessité impérieuse pour le porteur de projet. Le temps de formation est un temps de bienveillance et d’écoute, c’est un moment de partage et d’approfondissement qui permet au créateur de réfléchir, d’infléchir ou non son projet en réponse des interrogations énoncées par les formateurs ou les autres participants à la formation.  

1. Acquérir les connaissances indispensables

Tout au long de la formation, les projets se transforment donc, parfois ils changent radicalement. C’est bon signe que cela puisse se faire, cela signifie que les échanges avec les formateurs et avec le groupe portent leurs fruits. Ils enrichissent le projet, le rende plus réaliste. Ainsi, le créateur accroît ses perspectives de réussite !

Comment parler avec un expert-comptable sans avoir un minimum de connaissances sur le fonctionnement d’un bilan ou d’un compte d’exploitation ? Est-ce efficace de demander un financement à sa banque sans savoir comment se présente un business plan ? Est-ce sérieux de confier sa communication à une agence sans connaître les règles de fonctionnement d’un site internet ? Est-ce raisonnable de recruter un salarié ou un stagiaire sans un minimum de connaissances sur les obligations de l’employeur ?

Choisir son statut d’entreprise, réaliser un prévisionnel financier, créer ses tableaux de bord, savoir communiquer sur son entreprise, sur ses produits, apprendre à créer une gamme de services ou de produits, réaliser un plan d’action commerciale, connaître son marché, vendre …

Toutes ces connaissances et ces actions sont indispensables pour conforter la réussite d’un projet d’entreprise.

Mais la théorie n’est utile que si elle trouve une application pratique, réaliste et concrète pour la conduite du projet. C’est pourquoi chez CréActifs, les formateurs sont eux-mêmes chefs d’entreprise afin d’apporter des connaissances immédiatement applicables à votre projet.

2. Organiser les différentes étapes de la création

Par où commencer la création de son entreprise ? A quel moment déposer les statuts ? Quand prendre contact avec un expert-comptable ? Peut-on rencontrer des prospects avec un produit en cours d’élaboration ? Réaliser son logo, est-ce prioritaire par rapport au choix du circuit de distribution ? A quel moment peut-on commencer à facturer ? Qui rencontrer en premier ? Nos concurrents ou nos fournisseurs ? Communiquer rapidement ou finaliser son offre ? A quel moment recruter ?

Il n’existe pas de réponse systématique à toutes ces questions. Mais décider en chef d’entreprise, c’est choisir et prioriser. La formation auto entrepreneur par exemple, vous donne les outils pour faciliter vos décisions. Les questions posées par les différents formateurs, les réponses qu’ils vous suggèrent vous entraînent à la façon des sportifs pour que vous osiez prendre rapidement les décisions opportunes en recherchant les informations au bon endroit. C’est le résultat de cette formation à la « posture de chef d’entreprise » qui vous permet d’exercer pleinement votre nouveau métier de décideur.

Comme on le sait, le chef d’entreprise est seul responsable des résultats sociaux, commerciaux ou financiers. La formation aide significativement à endosser ces nouveaux habits.

Savoir déterminer les priorités, organiser dans le temps les actions nécessaires, cela s’apprend. C’est un objectif principal d’une formation à la création d’entreprise.

3. Préciser son projet

Parfois certains créateurs d’entreprise n’ont pas de projet précis ! Ils sont juste animés par le ferme désir de prendre en main leur destin. Être indépendants. Ne pas subir de décisions « d’en haut ou de là-bas ». D’autres ont un projet bien précis qui évoluera en étant confronté à la réalité du marché ou des contraintes de mise en œuvre.

Le plus important est la pédagogie utilisée.

Chez CréActifs par exemple, nous sommes attachés à deux principes fondamentaux : la pédagogie de la bicyclette et l’effectuation.

La pédagogie de la bicyclette a pour objectif de permettre au futur créateur d’apprendre à développer par lui-même son entreprise. Cela signifie aider à corriger avec bienveillance les erreurs, ne pas juger en permanence, encourager la persévérance, contribuer au développement de la confiance indispensable au chef d’entreprise. Cette approche est similaire à celle utilisée pour apprendre à un enfant à faire de la bicyclette !

Enfin, nous partageons les cinq principes de l’effectuation avec les créateurs que nous accompagnons :

1. Un tiens vaut mieux que deux tu l’auras : Démarrer avec les moyens dont on dispose. C’est-à-dire ses compétences et son réseau

2. Perte acceptable : Agir sur la base de ce que l’on est prêt à perdre, en particulier le temps consacré à la mise au point du projet, pas de ce qu’on pense gagner.

3. Patchwork fou : Se concentrer sur la construction d’un réseau de parties prenantes pour obtenir les ressources nécessaires au développement de l’entreprise

4. Limonade : Tirer profit des surprises et ne pas essayer de les éviter.

5. Pilote dans l’avion : L’avenir dépend de ce que chacun fait, il n’y a pas d’évolution inévitable.

Souvenez-vous : Pour développer leur entreprise, les chefs d’entreprise se forment en permanence. Les futurs chefs d’entreprises ont également cette nécessité !

Cet article a été rédigé par Guillaume Bordeaux Montrieux, Chef d’entreprise et Consultant/ Formateur chez  CréActifs, le leader de la formation des Entrepreneurs.

Si vous avez encore des questions , vous pouvez venir poser vos question dans notre groupe d’aide sur Facebook.

charges micro-entrepreneur

Le guide des charges Auto-Entrepreneur

La première chose que l’on veut savoir avant d’ouvrir son auto-entreprise c'est les charges à régler lors de son activité. Nous vous détaillons dans ce guide, l’ensemble des charges et

tout savoir sur le régime micro-entrepreneur

Tout savoir sur le régime Micro-Entrepreneur

Le régime Micro-Entrepreneur   Le régime Micro-Entrepreneur, appelé anciennement Statut Auto-Entrepreneur, a été créé le 1 janvier 2009. Ce régime est applicable à partir de cette date. Peu de temps

aide-independants-covid-19

Coronavirus : l’aide de 1500 euros du fonds de solidarité pour les indépendants

La forte propagation du coronavirus a généré des impacts négatifs dans le secteur tertiaire. La crise concerne tous les entrepreneurs, que ce soit les grandes, mais surtout les petites entreprises.

frais-de-débours

Les frais de débours chez les auto-entrepreneurs

Les services rendus par les auto-entrepreneurs sont généralement facturés aux clients qui les sollicitent. Dans la réalisation des prestations par l’auto-entrepreneur, il peut arriver que ce dernier engage un certain

estéthicienne-a-domicile

Comment devenir esthéticienne à domicile ?

Le bien-être passe par la beauté, certainement ! Et pour que chaque femme, et aussi les hommes, puisse garder sa belle allure, un joli corps, des ongles bien limés, un visage

community-manager-freelance

Devenir community manager freelance

Bien que l'expression de community manager n'ait réellement captivé l'attention des professionnels et des internautes qu'au cours de ces six dernières années, il semblerait que ce métier ait existé depuis

livreur de pizza

Comment devenir livreur de pizza ?

Même si nous pensons tous, plus ou moins, savoir en quoi consiste le travail de livreur de pizza nous verrons que notre connaissance dans ce domaine est généralement assez limitée.

Autoentrepreneur ou SASU

Autoentrepreneur ou SASU : comment choisir ?

La première question que vous vous posez lorsque vous créez votre entreprise est son statut juridique. Vous pouvez hésiter entre l’autoentrepreneur et la SASU (Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle). Les

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *