fbpx

Auto-entrepreneur : le guide pour démasquer les arnaques.

clip freelance

Attention auto-entrepreneurs, les arnaques sont nombreuses ! Bienvenue dans la jungle de l’auto-entreprise, nous allons vous donner toutes les informations nécessaires pour éviter de vous faire escroquer.

En effet de nombreuses entreprises se faisant passer pour des organismes officiels vont vous contacter pour vous demander de payer pour des prestations inutiles ou inexistantes. En jouant sur la ressemblance de leur nom avec des services officiels, ils abusent de la mauvaise connaissance des procédures des nouveaux auto-entrepreneurs.

Les courriers frauduleux

Le principal canal utilisé par les sociétés-escrocs est l’envoi d’un courrier. Malheureusement vous n’y échapperez pas, dès votre déclaration, vous recevrez des courriers frauduleux. Effectivement, vos informations personnelles sont librement disponibles sur internet surtout si vous n’avez pas choisi lors de votre formalité de déclaration le statut INSEE « Ne fait pas partie de la diffusion publique ».

Il peut être utile de modifier votre statut auprès de l’INSEE, soit pour rendre publiques vos informations, soit au contraire pour restreindre l’accès à vos informations personnelles. Nous pouvons effectuer cette modification pour vous.

Pour rappel l’Auto-Entrepreneur ne doit rien payer lors de sa déclaration, et les cotisations sociales sont à payer auprès de la SSI et ne peuvent en aucun cas être payées avant le début de votre activité. Les cotisations sociales sont basées sur le chiffre d’affaires.

Exemple de courriers frauduleux

Ci-dessous quelques exemples de courriers frauduleux que vous pouvez recevoir dans votre boite aux lettres :

La liste des sociétés (très) suspectes Auto-Entrepreneur arnaques :

  • CNE – Centre National Entreprises
  • CIRNES – Caisse Intracommunautaire de Régularisation des Nouvelles Entreprises et des Sociétés
  • Enregistrement Intracommunautaire
  • France Annuaire
  • Infograph Europe
  • Inforegistre
  • Info Service Siren
  • InfoSiren
  • Infos-siren
  • IPT Registre
  • Journal Légal
  • Kbis Entreprises
  • Kbis Infos
  • Les Affiches Légales
  • ORCIS – Office de régulation du commerce intracommunautaire et des sociétés
  • Registre APE (Annuaire Professionnel des Entreprises)
  • Registre Commerces
  • Registre des créations
  • Registre Des Professionnels
  • Registre des Sociétés
  • Répertoire du commerce et des entreprises
  • Registre des Sociétés et des Indépendants
  • Registre Insee
  • Registre Internet Français
  • Registre National des Indépendants
  • Registre Numérique du Commerce et des Entreprises
  • Registre Officiel
  • Registre Siren
  • Registre Siret
  • Répertoire des Entreprises et des Sociétés
  • Répertoire National des Entreprises
  • Services Entreprises Intracommunautaire
  • Télédéclaration service

Les bonnes pratiques pour repérer une tentative d’escroquerie

Nous avons rassemblé quelques “bonnes pratiques” à adopter lorsque vous recevez un courrier suspect :

Tout d’abord, soyez vigilant aux fautes d’orthographe, un organisme officiel ne ferait pas une faute à chaque mot dans un courrier officiel.

Ensuite, analysez le vocabulaire employé dans le courrier. Si le ton est agressif et stressant, cela doit vous alerter.

Puis vérifiez l’adresse du siège, du tribunal compétent, ou de la banque. Si l’adresse est à l’étranger, c’est suspect.

Enfin, regardez bien les notes de bas de page. Parfois, il est précisé dedans que ce courrier consiste uniquement en une offre facultative.

Faites bien attention aux inscriptions de votre SIRET sur un annuaire non-officiel ! C’est inutile !

Nous vous conseillons également d’effectuer une recherche sur internet en tapant le nom de l’entreprise ou l’en-tête. Parfois, une simple recherche sur Google vous permettra de démasquer l’arnaque. En effet, de nombreuses victimes ou potentielles victimes publient des messages sur des forums.

Exemple d’arnaque récente à l’encontre des Auto-Entrepreneurs

« Indexation des entreprises à la taxe sur la valeur ajoutée (T.V.A.) » vous invitant à effectuer un paiement de 295€, n’en tenez pas compte et surtout ne payez pas.

Source

Ce courrier est une tentative d’arnaque confirmée par la Direction générale des Finances Publiques. Si vous avez adressé un paiement, nous vous invitons à en demander le remboursement et à porter plainte pour escroquerie.

Arnaques sur internet (phishing)

Vous pouvez également être la cible d’une tentative d’escroquerie par hameçonnage ( phishing ). Plus précisément, vous recevrez un mail alarmiste vous demandant de vous rendre sur un site internet pour confirmer ou renseigner des informations personnelles. Ce site internet miroir très fortement semblable à un site officiel abusera de votre confiance. Dès lors vous transmettrez des informations sensibles comme vos identifiants URSSAF , des justificatifs de domicile, ou même vos coordonnés bancaires.

Les bonnes pratiques pour éviter le phishing

-Regardez bien l’url du site et vérifiez qu’il corresponde à un organisme officiel connu.

-Ne transmettez jamais vos coordonnées bancaires à un intermédiaire pour qui vous avez un doute. Jamais !

-Soyez vigilant sur les fautes d’orthographes et la syntaxe des phrases, ce sont de bons indicateurs pour détecter une arnaque.

-Vérifiez l’adresse mail de votre destinataire.

-Adoptez un mot de passe complexe pour éviter les hacks.

Si vous êtes tombés dans le piège, il est également important de signaler l’arnaque sur www.internet-signalement.gouv.fr, cela permettra d’informer les autres auto-entrepreneurs.

Vous avez d’autres questions ? Rejoignez notre groupe facebook d’entraide.

0 0 vote
Note
S’abonner
Notifier de
2 Commentaires
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
3 décembre 2019 18 h 12 min

Très bon article merci

Partager l'article :

DEVENIR MICRO-ENTREPRENEUR

Derniers articles :

autoentrepreneur-maroc

Devenir auto-entrepreneur au Maroc

Tenté par l’aventure à l’étranger, avez-vous pensé à devenir auto-entrepreneur … Continue Reading

Micro-entrepreneur : comment s’actualiser sur Pôle Emploi ?

Quand on est micro-entrepreneur, l’actualisation Pôle Emploi peut vite devenir … Continue Reading

Auto-entrepreneur en coworking : comment est calculée ma CFE ?

La fin d’année approchant, les questions relatives à la Cotisation … Continue Reading

dolor. leo. elit. quis, Aliquam Praesent mattis libero risus.