fbpx

Auto-entrepreneur : comment cumuler plusieurs activités ?

Vous allez vous lancer ou venez de lancer votre activité d’auto-entrepreneur ? Parmi les nombreuses questions que vous êtes amené à vous poser, il y a notamment celle de la possibilité de cumuler plusieurs activités sous le statut unique d’auto-entrepreneur.

En optant pour le régime fiscal de la micro-entreprise, vous faites le choix d’un régime simplifié et très avantageux. En effet, pour commencer une activité en indépendant, rien de mieux que le régime micro-entrepreneur. Ainsi, que vous soyez employé, fonctionnaire, étudiant, demandeur d’emploi, vous pouvez facilement accéder à ce régime.

Mais, s’il n’est possible de détenir qu’une seule micro-entreprise, la question à se poser est de savoir s’il est possible d’avoir une micro-entreprise avec plusieurs activités.

Voici plus d’informations pour apporter des éléments de réponse à cette problématique 👇

Cumuler plusieurs activités est-il possible pour un auto-entrepreneur ?

En optant pour le régime de la microentreprise, on devient travailleur indépendant, ce qui rend le cumul des activités tout à fait possible. En effet, s’il est alors impossible de détenir plusieurs microentreprises individuelles, il reste possible d’exercer plusieurs activités cumulativement.

Concrètement, vous pouvez exercer plusieurs activités en autoentrepreneur. Vous pouvez ainsi avoir une activité principale et des activités secondaires au sein d’une même microentreprise. Vous aurez dès lors le choix entre plusieurs activités commerciales, artisanales et certaines activités libérales.

📝 A noter
Il faut aussi noter que vous pourrez exercer des activités similaires ou complètement distinctes. Autrement dit, elles peuvent avoir des liens entre elles, ou être totalement différentes ! En effet, si vous souhaitez développer plusieurs compétences, rien ne vous empêche d’exercer des activités qui n’ont rien à voir entre elles !

Dès lors, si vous optez pour des activités :

  • Similaires ou liées : vous pourrez ainsi proposer une prestation, mais aussi proposer les matériaux qui vont avec. C’est le cas d’un plombier ou d’un électricien qui propose l’installation ou l’entretien de la plomberie ou du circuit électrique tout en vendant les matériaux nécessaires pour cette prestation ;
  • Distinctes : dans ce cas, les activités choisies n’auront pas grand-chose en commun. Toutefois, cela vous permettra de diversifier votre activité et les prestations que vous proposez.

Les conditions à remplir pour cumuler plusieurs activités en microentreprise

Le cumul de plusieurs activités est donc entièrement possible pour un auto-entrepreneur. Mais attention : pour disposer d’une microentreprise avec plusieurs activités indépendantes, vous devrez respecter plusieurs conditions.

Condition n°1. Respecter le seuil du chiffre d’affaires

Si le cumul des activités ne pose pas de problèmes en microentreprise, la grande difficulté sera de respecter le seuil du chiffre d’affaires. En effet, exercer plusieurs activités ne double pas pour autant le seuil de chiffre d’affaires à respecter ! Concrètement, un auto-entrepreneur avec plusieurs activités doit tout faire pour ne pas dépasser un plafond en ce qui concerne le chiffre d’affaires.

Pour connaitre quel est votre plafond de chiffre d’affaires, il vous faudra identifier votre activité principale.

❓ Quelle est mon activité principale ?
Vous n’arrivez pas à identifier votre activité principale ? Il s’agit de l’activité la plus importante en termes de chiffres d’affaires, et celle dont dépend votre Centre de Formalités des Entreprises, et votre Code APE.

Mon activité de vente est supérieure à mon activité de prestation de services

Prenons l’exemple d’un auto-entrepreneur qui fournirait à la fois un service, et les matériaux nécessaires à sa réalisation. Ce sera notamment le cas si vous êtes un plombier qui vend (activité commerciale) et qui pose ensuite une baignoire ou un évier (activité artisanale). Dans une situation comme celle-ci, il faudra vous demander si votre activité de vente est supérieure ou égale à celle de prestation de services. Si la majorité de votre activité relève de la vente de marchandises, vous serez considéré comme exerçant une activité mixte.

Il vous faudra donc distinguer l’activité principale de la ou des activités secondaires. Si votre activité principale est libérale, artisanale ou commerciale, votre plafond sera de 176 000 euros. Votre activité secondaire ne devra alors pas aller au-delà de 72 000 euros.

Mon activité de prestation de services est supérieure à celle de vente

Dans le cas contraire, si la vente n’est qu’une partie mineure de votre activité, elle sera considérée comme accessoire. Ce sera par exemple le cas d’un cordonnier : dans le cadre de la réalisation des prestations, la fourniture des matériaux ne représente qu’une petite partie du chiffre d’affaires.

Dès lors, vous serez considéré comme ayant une activité principale de prestation de services. Votre plafond de chiffre d’affaires sera alors de 72 500 €, à cumuler avec votre plafond de 103 700 € pour l’activité de vente.

Condition n°2. Un numéro Siret et Siren unique

Une autre condition pour qu’une micro entreprise avec plusieurs activités puisse exister, celle-ci doit conserver les mêmes numéros Siret et Siren pour toutes ses activités. En effet, l’exercice de plusieurs activités ne change pas les formalités administratives.

Ainsi, en tant qu’auto-entrepreneur qui souhaite cumuler plusieurs activités, vous ne pourrez posséder qu’un seul numéro Siret et Siren pour toutes vos activités. Dès lors, il ne sera pas nécessaire de faire plusieurs déclarations mensuelles ou trimestrielles selon chaque activité.

Condition n°3. Une comptabilité et un taux de cotisations sociales pour chaque activité

Certes, le régime de la micro-entreprise vous permet de bénéficier d’une simplicité plus importante dans la gestion de ces différentes activités. Ainsi, vous n’avez par exemple à réaliser qu’une seule déclaration de chiffre d’affaires.

Toutefois, il vous faut tenir une comptabilité distincte pour chaque activité. Pensez également à répartir les recettes pour chaque activité différente ! En effet, lors de votre déclaration, vous devrez répartir le chiffre d’affaires de chaque activité. Cela permettra à l’administration fiscale de calculer le montant de vos cotisations sociales différemment pour chaque activité, selon les taux correspondants. En effet, le taux varie selon l’activité exercée, entre 13,3% et 22,9%.

Il en sera de même pour les autres charges auxquelles vous êtes soumis, tels que la taxe à la formation professionnelle et le versement libératoire de l’impôt.

📐 Besoin d'aide en compta ?
Pour pouvoir faire votre comptabilité facilement, vous pouvez utiliser notre modèle de livre de recette et registre d’achat gratuit !

Vous savez désormais qu’un auto-entrepreneur peut très bien cumuler plusieurs activités, même totalement différentes ! Sous réserve d’en respecter les conditions, ce n’est pas bien compliqué. Si vous souhaitez acquérir de nouvelles compétences, ou proposer une nouvelle offre à vos clients, n’hésitez plus !

Vous avez encore des questions ? Vous pouvez les poser dans notre groupe d’entraide Facebook. Nous sommes là pour vous répondre !

0 0 vote
Note
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Partager l'article :

DEVENIR MICRO-ENTREPRENEUR

Derniers articles :

devenir-technicien-fibre

Devenir technicien fibre optique indépendant

Passionné des nouvelles technologies ? Un sens particulier de la … Continue Reading

changement-adresse-microentrepreneur

Micro-entrepreneur : que faire en cas de changement d’adresse ?

Vous exercez votre activité à domicile et allez bientôt déménager … Continue Reading

devenir-livreur-chronopost

Devenir livreur Chronopost

Vous êtes attiré par le métier de livreur Chronopost ? … Continue Reading

ut dapibus velit, Donec Aenean Praesent odio dolor. in