fbpx

Hello

Auto-entrepreneur en coworking : comment est calculée ma CFE ?

La fin d’année approchant, les questions relatives à la Cotisation Foncière des Entreprises (CFE) se font de plus en plus nombreuses. Et parmi les questions les plus fréquemment posées, nombreux sont ceux d’entre vous qui s’interrogent quant au paiement de la CFE en tant qu’auto-entrepreneur en coworking. En effet, le calcul de la CFE se base notamment sur la surface déclarée de votre micro-entreprise. Mais comment est-elle calculée pour les auto-entrepreneurs installés dans un centre de coworking ? Qui est imposé au titre de la CFE ? Comment remplir sa déclaration dans ce cas ? Nous vous expliquons tout en détail, suivez le guide 😉

❓ Comment est calculé le montant de ma CFE ?
Pour rappel, la CFE, pour Cotisation Foncière des Entreprise, est un impôt local, qui doit être payé avant la fin de chaque année. Toutes les entreprises et individus exerçant une activité professionnelle y sont redevables, y compris les indépendants. Le montant dû se calcule sur la base de plusieurs éléments, parmi lesquels :

✔️ la surface déclarée en mètre carrés du siège de votre entreprise

✔️ la commune dans laquelle vous résidez

✔️ votre Chiffre d’Affaires annuel

Si vous avez d’autres sur la CFE, rendez-vous sur notre guide complet pour plus de précisions !

La solution de la domiciliation de ma micro-entreprise

Avant toute chose, il faut savoir que les espaces de coworking peuvent proposer une domiciliation commerciale d’entreprises auprès de leurs clients et usagers. Ils doivent pour ce faire avoir obtenu un agrément spécifique de l’administration. Cet agrément leur offre le droit de délivrer une domiciliation auprès d’indépendants.

Cette solution peut être une alternative intéressante pour les auto-entrepreneurs. En effet, c’est alors votre espace de coworking qui deviendra la base de calcul de votre CFE. De plus, les espaces de coworking qui proposent la domiciliation offrent souvent des avantages supplémentaires (boîte aux lettres, exploitation d’une adresse qui peut être plus prestigieuse, etc.).

✏️ A noter
Il est important de noter que tous les espaces de coworking ne proposent pas forcément la domiciliation commerciale de votre entreprise. Dans ce cas, vous devrez définir votre domicile comme siège social (à moins de rechercher la domiciliation auprès d’autres organismes).

Auto-entrepreneur en coworking : dois-je payer la CFE ?

Evitons tout suspens : la réponse est malheureusement positive. Dans tous les cas, en coworking ou non, vous devrez payer la CFE, sauf si vous entrez dans l’un des cas d’exonérations prévus par la loi. Pour savoir si vous pouvez bénéficier de l’une de ces exonérations, rendez-vous sur notre article dédié !

En tant qu’auto-entrepreneur, la CFE est le plus souvent basée sur la valeur de votre habitation personnelle, car c’est le lieu où vous exercez le plus souvent votre activité professionnelle. Mais si vous exercez en espace de coworking, ou si vous louez des bureaux, se pose la question de savoir quel lieu doit être imposé au titre de la CFE.

Pour y répondre, il convient de distinguer deux types de situations : la location (et la sous-location) d’immeubles, et l’usage de bureaux. En effet, c’est votre niveau d’engagement dans le lieu qui va déterminer si vous devez créer un nouvel établissement, et donc déclarer votre lieu de coworking comme lieu de travail lors de votre déclaration de CFE.

🤔 Usage de bureau ou location d'espace ?
Pour savoir si vous devez payer la CFE, allez donc jeter un œil à votre contrat, pour en vérifier la nature : usage de bureau ou location d’espace ? L’usage de bureaux se veut temporaire, tandis que la location d’espace doit donner lieu à une installation fixe. Si votre contrat ne l’indique pas clairement, il vous faudra déterminer quel est votre lieu d’activité habituel et principal en fonction du temps que vous passez en coworking.

Ainsi, si vous exercez votre activité de façon fixe et habituelle au sein de bureaux de coworking, vous pouvez déclarer ces derniers comme lieu de votre activité professionnelle, à la condition que votre espace de coworking propose la domiciliation.

Si vous exercez à titre principal en coworking, il vous sera même demandé la création d’un second établissement pour votre micro-entreprise, ce qui implique l’obtention d’un nouveau numéro de SIRET. En revanche, si vous ne travaillez qu’occasionnellement en coworking, ou sur des périodes courtes (digital nomads par exemple), vous devrez renseignez le lieu où vous exercez votre activité à titre principal. Vous n’aurez alors pas à indiquer dans votre déclaration la surface que vous occupez lorsque vous travaillez en coworking.

🚨 Attention
Si vous exercez majoritairement votre activité dans un espace de coworking mais que ce dernier ne propose pas de domiciliation, vous n’avez pas le droit de vous domicilier à son adresse. Il vous faudra soit définir votre domicile personnel comme siège social ou bien demander une domiciliation auprès d’organismes spécifiques la proposant.

Quel est le choix le plus avantageux pour moi ?

La CFE étant une taxe locale, les taux varient d’une commune (ou d’une intercommunalité) à l’autre. Ainsi, si l’espace de coworking est situé dans une autre commune que votre lieu d’habitation, il est important de vérifier quelle zone sera la plus intéressante financièrement pour domicilier votre entreprise.

Il vous faudra donc absolument peser le pour et le contre, entre la simplicité que permet la domiciliation, et le risque d’avoir un montant plus élevé à payer. Ce risque est particulièrement présent dans les communes où le niveau de vie est important. En effet, le taux de CFE qui y est voté est souvent supérieur par rapport aux communes rurales ou moins huppées.

Vous pensez pouvoir faire des économies en domiciliant votre micro-entreprise dans une autre commune ? Gardez toutefois en tête que vous aurez des frais supplémentaires liés à votre domiciliation ! Ceux-ci s’élèvent généralement à quelques centaines d’euros.

En coworking ou pas, tout auto-entrepreneur est donc par principe soumis au paiement de la CFE. Si l’option de la domiciliation en espace de coworking vous intéresse, contactez votre centre des impôts ! Il vous aidera à déterminer si choisir un lieu de domiciliation au sein de votre espace de coworking vous permettra de réaliser des économies sur votre CFE !

0 0 vote
Note
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Partager l'article :

DEVENIR MICRO-ENTREPRENEUR

Derniers articles :

abattement-micro-entreprneur

Les taux d’abattement pour micro-entrepreneur

L’abattement forfaitaire en micro-entreprise, ça vous parle ? Si vous êtes … Continue Reading

Frais de débours auto-entrepreneur

Le guide complet des frais de débours auto-entrepreneur

En tant qu’auto-entrepreneur, vous facturez généralement vos services aux clients … Continue Reading

micro-entrepreneur-fixer-ses-tarifs

Comment fixer ses tarifs quand on est micro-entrepreneur ?

Vous êtes micro-entrepreneur et vous avez du mal à calculer … Continue Reading

id, in et, dapibus ut ultricies ut