Micro-entrepreneur : comprendre la franchise de TVA

Micro-entrepreneur : comprendre la franchise de TVA

Le statut de micro-entrepreneur offre des avantages considérables pour ceux qui souhaitent entreprendre, notamment en termes de gestion fiscale simplifiée. Un aspect clé de ce régime est la franchise de TVA qui permet, sous certaines conditions, de beneficier de cette exonération. Comprendre les seuils de chiffre d’affaires et les conséquences d’un éventuel dépassement est essentiel pour tout micro-entrepreneur ou futur consultant SEO souhaitant optimiser sa structure. Cet article vous apporte des éclaircissements sur ces différents points, afin de naviguer sereinement dans les méandres des réglementations fiscales françaises.

Qui sommes-nous et pourquoi passer par nous pour vous lancer en micro-entreprise ?

Bonjour, je suis Hary, entrepreneur aguerri et guide pour celles et ceux qui cherchent à créer leur propre micro-entreprise. Depuis 2015, j’ai moi-même lancé plusieurs entreprises et accompagné un nombre considérable de personnes, y compris des proches, pour créer leur propre affaire. Fort de cette expérience, j’ai repris HelloMyBusiness, une plateforme dédiée à l’accompagnement des aspirants entrepreneurs dans leurs premiers pas.

Chez HelloMyBusiness, notre équipe dévouée et moi-même sommes fiers d’avoir accompagné plusieurs centaines de personnes dans leur démarche de création de micro-entreprise. Nous nous efforçons de partager nos connaissances et notre expertise pour faciliter votre voyage entrepreneurial.

Voici quelques retours de personnes ayant pu se lancer avec HelloMyBusiness, nos clients nous ont noté 4,4 sur 5 :

4,4/5
Calculé à partir de plus de 300 avis*

Le contenu de cet article est le fruit de mes expériences personnelles, ainsi que celles de notre équipe chez HelloMyBusiness. Il ne doit pas être considéré comme un conseil juridique ou financier. Avant de prendre toute décision importante, nous vous recommandons de consulter un professionnel.

Créez votre auto-entreprise en quelques clics

« * » indique les champs nécessaires

Comment bénéficier de la franchise en base de tva ?

Afin de profiter de la franchise de TVA, il est impératif de ne pas dépasser certains seuils de chiffre d’affaires qui divergent selon la nature de l’activité. Pour les activités de vente et d’hébergement, le chiffre d’affaires annuel ne doit pas excéder 91 900 euros, et de 36 800 euros pour les prestations de service. Cependant, une tolérance est admise, poussant ces limites à respectivement 101 000 euros et 39 100 euros. Lors du lancement de votre activité, il est crucial d’ajuster ce chiffre en fonction de votre période d’exploitation sur l’année de création.

À HelloMyBusiness, nous savons qu’il est vital pour un consultant SEO en micro-entreprise de garder un œil attentif sur son chiffre d’affaires. Garder une marge de manœuvre sous ces seuils offre la possibilité d’éviter la facturation de la TVA, simplifiant ainsi la gestion comptable et optimisant les marges sur les prestations.

Il est intéressant de noter que les seuils mentionnés ci-dessus sont entrés en vigueur le 1er janvier 2023 et sont valables jusqu’à 2025, témoignant ainsi de l’évolution constante des conditions fiscales pour les micro-entrepreneurs.

La franchise en base de tva pour les micro-entreprises

En tant que régime fiscal, la franchise en base de TVA premet aux micro-entrepreneurs de ne pas collecter ni reverser cette taxe sur leurs ventes ou prestations. Pour maintenir ce dispositif, il est essentiel de respecter les plafonds annuels de chiffre d’affaires énoncés précédemment. En revanche, en cas d’activité mixte, incluant à la fois des ventes et des services, le chiffre d’affaires généré par les prestations ne doit pas surplomber le seuil de 77 700 euros, en sus de la condition générale de ne pas dépasser 188 700 euros en total.

Les professionnels comme les experts comptables en micro-entreprise, qui fournissent des services d’accompagnement et de gestion, peuvent de ce fait saisir l’opportunité de maximiser leurs bénéfices nets en restant dans les seuils de franchise de TVA.

Micro-entrepreneur : comprendre la franchise de TVA

Les conséquences de dépassement des seuils de tva

Si la franchise en base de TVA représente une opportunité attrayante, le dépassement des seuils peut entrainer des changements considérables dans la gestion de votre micro-entreprise. En cas de franchissement des seuils de base, la franchise reste effective l’année de dépassement ainsi que l’année suivante, à condition que le chiffre d’affaires de l’année en cours ne dépasse pas les limites majorées. Ces limites majorées s’élèvent à 101 000 euros pour les activités de vente et d’hébergement et 39 100 euros pour les services.

Cependant, si un dépassement des seuils majorés survient en cours d’année, l’assujettissement à la TVA est immédiat dès le premier jour du mois suivant la transgression. Il en résulte une modification de la facturation qui devra alors inclure la TVA, et une comptabilité plus complexe avec la nécessité de déclarer et de verser cette taxe.

Pour les entreprises tout juste créées, ces seuils sont ajustés au prorata temporis de la période d’activité lors de la première année. Par exemple, un démarrage mi-mai impliquera un calcul au prorata depuis cette date jusqu’au 31 décembre pour la détermination de l’éligibilité à la franchise l’année suivante.

Votre positionnement sur le marché et la tva

En tant que micro-entrepreneur, le choix de rester ou non dans le cadre de la franchise de TVA peut influer sur votre compétitivité. Sans la charge de cette taxe, vous disposez d’une marge de manœuvre supplémentaire pour pratiquer des tarifs avantageux ou optimiser votre bénéfice. C’est un aspect non négligeable à prendre en compte pour les micro-entrepreneurs visant un positionnement stratégique au sein de leur marché.

Bien que la franchise de TVA puisse paraitre avantageuse, il ne faut pas oublier que cela empêche également la récupération de la TVA sur les achats et les investments, ce qui peut s’avérer contraignant dans le cas de dépenses significatives et régulières.

Chez HelloMyBusiness, nous sommes conscients que chaque micro-entrepreneur doit évaluer minutieusement les avantages et inconvénients d’une telle exonération, en fonction de ses coûts, ses volumes de vente et ses projets d’expansion.

Voici un récapitulatif des limites à ne pas dépasser pour les micro-entrepreneurs souhaitant bénéficier de la franchise en base de TVA :

Type d’activité Seuil de franchise Seuil de tolérance
Vente de marchandises, fourniture de logement 91 900 € 101 000 €
Prestation de services 36 800 € 39 100 €

En définitive, maîtriser les aspects de la franchise de TVA est capital pour les micro-entrepreneurs. Il est donc recommandé de tenir compte des seuils, de la facilité de gestion que représentent ces exonérations, mais aussi des inconvénients éventuels pour déterminer la stratégie la plus propice à la croissance et la prospérité de votre entreprise.

Devenir micro-entrepreneur en ligne avec Hello My Business

  • Créez votre micro-entreprise en quelques clics
  • Recevez votre KBIS en 48 heures
  • On gère l'administratif pour vous
Partager sur les réseaux sociaux :

HelloMyBusiness vous offre votre guide pour vous lancer !

Démarrer votre Micro-Entreprise en toute confiance

Vous êtes sur le point de vous lancer en tant que micro-entrepreneur ? Recevez dès maintenant notre ebook gratuit "Guide du micro-entrepreneur" qui condense toutes les informations essentielles pour réussir votre lancement. Démarches administratives cotisations, impôts, chiffre d'affaires maximal...
Ne laissez rien au hasard et préparez-vous efficacement avec Hello My Business. Entrez simplement votre adresse mail pour obtenir votre guide gratuit.