Avoir plusieurs micro-entreprises : est-ce possible ?

plusieurs-micro-entreprises

La question est couramment posée par les entrepreneurs polyvalents 😊 mais la règle est simple : une seule micro-entreprise ! Par contre, vous pourrez exercer plusieurs activités au sein d’une même auto-entreprise. Sous certaines conditions, vous pouvez même cumuler plusieurs activités non-salariées 💪

Qui sommes-nous et pourquoi passer par nous pour vous lancer en micro-entreprise ?

Bonjour, je suis Hary, entrepreneur aguerri et guide pour celles et ceux qui cherchent à créer leur propre micro-entreprise. Depuis 2015, j’ai moi-même lancé plusieurs entreprises et accompagné un nombre considérable de personnes, y compris des proches, pour créer leur propre affaire. Fort de cette expérience, j’ai repris HelloMyBusiness, une plateforme dédiée à l’accompagnement des aspirants entrepreneurs dans leurs premiers pas.

Chez HelloMyBusiness, notre équipe dévouée et moi-même sommes fiers d’avoir accompagné plusieurs centaines de personnes dans leur démarche de création de micro-entreprise. Nous nous efforçons de partager nos connaissances et notre expertise pour faciliter votre voyage entrepreneurial.

Voici quelques retours de personnes ayant pu se lancer avec HelloMyBusiness, nos clients nous ont noté 4,4 sur 5 :

4,4/5
Calculé à partir de plus de 300 avis*

Le contenu de cet article est le fruit de mes expériences personnelles, ainsi que celles de notre équipe chez HelloMyBusiness. Il ne doit pas être considéré comme un conseil juridique ou financier. Avant de prendre toute décision importante, nous vous recommandons de consulter un professionnel.

Créez votre auto-entreprise en quelques clics

« * » indique les champs nécessaires

Alors, qu’est-il possible de faire exactement ? Pouvez-vous avoir une micro-entreprise et une SARL ou une EURL ? On vous explique tout !

Créer deux micro-entreprises : c’est possible ?

Petit rappel des notions fondamentales pour mieux comprendre…

La micro-entreprise, kézako 🧐 ?

  • C’est une entreprise individuelle (forme juridique ou statut) ;
  • Bénéficiant d’un régime simplifié : le régime micro-social et micro-fiscal.

À ce titre, votre micro-entreprise est une personne physique : vous ne faites qu’un avec votre entreprise, c’est-à-dire que vous exercez au nom et pour le compte de votre propre personne ! On parle d’entreprise en « nom propre ».

L’entrepreneur n’étant qu’un seul et même individu, il ne peut créer qu’une seule forme d’entreprise individuelle. Pour cette raison, il est impossible de créer deux micro-entreprises ️ ! 

A contrario, si vous créez une société (SARL, EURL, SAS, SASU, etc.), vous donnez naissance à une entité distincte. Votre entreprise sera alors une personne morale, dissociée de votre propre personne, et dotée de son propre patrimoine.

[su_box title=”👀 Bon à savoir” box_color=”#ff6867″]Depuis la réforme du 1er janvier 2016, il n’y a plus de différences entre auto-entreprise et micro-entreprise. Les deux « statuts » ont fusionné pour ne former qu’un seul : la micro-entreprise. Aujourd’hui, ces deux notions restent couramment employées ![/su_box]

Zoom : le cumul d’activités en micro-entreprise

Vous êtes polyvalent et vous avez envie d’exercer plusieurs activités indépendantes ? Vous avez plusieurs opportunités et avez du mal à choisir ? Le cumul d’activité en micro-entreprise est tout à fait possible. Et ça, c’est un bel avantage ! !

La première chose à comprendre est la nature de vos activités :

  • Elles appartiennent à la même catégorie : vous exercez deux activités libérales (coach sportif et consultant en communication), deux activités artisanales ou deux activités dans l’achat/vente.
  • Elles n’appartiennent pas à la même catégorie : il s’agit donc d’une activité mixte. Par exemple, vous êtes plombier (artisan) et webdesigner (activité libérale).

Le second élément à connaître est le lien entre vos deux activités :

  • Vos activités sont distinctes : reprenons le cas si vous êtes à la fois plombier et webdesigner. Il n’existe aucun lien entre les deux métiers que vous allez exercer. 
  • Vos activités sont liées : en fonction de votre profession, ces deux activités peuvent être totalement dépendantes l’une de l’autre (vous êtes plombier, votre prestation consiste à vendre et installer une douche : vous fournissez une prestation de service et les matériaux nécessaires à l’exécution de la mission). Dans certains cas de cumul, la seconde activité est simplement le prolongement de la première, c’est ce qu’on appelle une activité accessoire.

⚠️ Information importante : vous n’aurez qu’un seul numéro de SIRET, même si vous exercez des activités totalement différentes.

Plafonds de chiffre d’affaires, tenue de la comptabilité, déclaration des revenus… En fonction de la nature et du lien entre les professions exercées, le cumul d’activités entraîne différentes conséquences sur votre gestion. Dans certains cas, il faudra notamment :

  • En amont, déterminer l’activité principale (celle qui génère le plus de chiffre d’affaires) et l’activité secondaire.
  • Vous inscrire au Répertoire des Métiers (si l’ajout concerne une activité artisanale) ou au Registre du Commerce et des Sociétés (s’il s’agit d’une activité commerciale).

Vous pouvez déclarer votre cumul d’activités lors de la création officielle de votre micro-entreprise. Déjà en activité ? Aucun problème, l’ajout d’une activité se fait en quelques clics grâce au formulaire P2-P4, qu’il faudra envoyer à votre Centre de Formalités des Entreprises (l’URSSAF, la CCI ou la CMA).

[su_box title=”🔎 Bon à savoir” box_color=”#ff6867″]Vous êtes étudiant, salarié, retraité ou demandeur d’emploi ? Bonne nouvelle, la micro-entreprise est ouverte à tous les profils. Vous pouvez donc utiliser ce régime pour exercer une activité complémentaire et compléter vos revenus ![/su_box]

Créer une entreprise individuelle et une micro-entreprise

On parle ici de créer deux entreprises individuelles (en tant que statut juridique) : 

  • D’une part, la micro-entreprise ;
  • D’autre part, une entreprise individuelle « classique » (l’EI) ou une entreprise individuelle à responsabilité limitée (EIRL).

La règle est simple : comme l’auto-entreprise, l’EI et l’EIRL sont également rattachées à une personne physique (vous), vous l’exercerez en votre nom.

En toute logique, il est donc impossible de créer une entreprise individuelle ou une entreprise individuelle à responsabilité limitée, en parallèle d’une micro-entreprise.

👀 L’info à connaître

L’EIRL est une option permettant aux entrepreneurs individuels (dont les micro-entrepreneurs) de protéger leur patrimoine. Vous êtes intéressé par cette solution ? Ce choix peut être fait au moment de votre immatriculation ou sur simple demande auprès de votre CFE, si vous êtes déjà en activité.

Cumuler une micro-entreprise avec une société

Les règles de base à connaître

Vous voulez être dirigeant d’une société et créer une micro-entreprise ? Mais est-ce seulement possible ? Plus que de la forme juridique de l’entreprise, la réponse dépend surtout de votre statut de dirigeant.

  • Vous êtes gérant TNS (travailleur non salarié) : vous n’êtes pas autorisé à créer une micro-entreprise, en parallèle de votre activité.
  • Vous êtes dirigeant assimilé salarié : vous pouvez cumuler votre gérance avec une activité secondaire de micro-entrepreneur. 

⚠️ Attention : vous devrez exercer deux activités totalement différentes, c’est obligatoire. Par exemple, vous ne pourrez pas être gérant SARL d’une salle de sport, et proposer du coaching sportif en micro-entreprise. Les secteurs d’activité ne doivent pas être en lien !

EURL et micro-entreprise

Cas n°1 : vous êtes l’associé unique d’une EURL

Étant considéré comme travailleur non-salarié (TNS), vous ne pouvez pas créer une micro-entreprise et une EURL en même temps.

Cas n°2 : vous êtes gérant non associé en EURL

Dans ce cas, vous pouvez créer une EURL et une micro-entreprise. Rappelez-vous, il faudra exercer vos activités dans deux secteurs différents.

Besoin d’en savoir plus sur l’EURL ? Découvrez le guide complet sur l’EURL

SARL et micro-entreprise

Cas n°1 : vous êtes gérant associé, minoritaire ou égalitaire SARL

Dans ces cas précis seulement, le cumul d’une SARL avec une micro-entreprise est possible !

Cas n°2 : vous êtes gérant majoritaire de SARL

En tant que TNS, vous êtes automatiquement exclu du régime micro-entrepreneur : vous ne pouvez pas créer une activité secondaire en auto-entreprise, en parallèle de votre SARL.

SASU / SAS / SA et micro-entreprise

Bonne nouvelle ! Vous pouvez cumuler votre statut de Président de SASU, SAS ou SA avec une activité en micro-entreprise.

Besoin d’en savoir plus sur la SASU ? Découvrez le guide complet sur la SASU

Pour récapituler : possible ou non ?

✅ Vous pouvez cumuler la micro-entreprise et une société, si vous êtes :

  • Directeur général d’une SA
  • Gérant minoritaire, égalitaire ou associé d’une SARL
  • Président d’une SAS, d’une SASU ou d’une SA

❌ Vous ne pouvez pas être micro-entrepreneur, si vous êtes déjà (ou si vous projetez d’être) :

  • Gérant majoritaire d’une SARL
  • Associé unique d’une EURL
  • Entrepreneur individuel (EI ou EIRL)

FAQ : avoir plusieurs micro-entreprises

🧐 Est-il possible de créer deux micro-entreprises ?

La micro-entreprise étant considérée comme une personne physique, il est impossible d’avoir deux micro-entreprises différentes.

🔎 Peut-on cumuler plusieurs activités en micro-entreprise ?

Oui, c’est possible ! Vous pouvez exercer des activités totalement différentes ou de même nature. Le cumul d’activité en micro-entreprise entraîne des conséquences comptables et fiscales, renseignez-vous.

👍 Micro-entreprise et société : c’est possible ?

La micro-entreprise étant considérée comme une personne physique, il est impossible d’avoir deux micro-entreprises différentes.

Devenir micro-entrepreneur en ligne avec Hello My Business

  • Créez votre micro-entreprise en quelques clics
  • Recevez votre KBIS en 48 heures
  • On gère l'administratif pour vous
Partager sur les réseaux sociaux :

HelloMyBusiness vous offre votre guide pour vous lancer !

Démarrer votre Micro-Entreprise en toute confiance

Vous êtes sur le point de vous lancer en tant que micro-entrepreneur ? Recevez dès maintenant notre ebook gratuit "Guide du micro-entrepreneur" qui condense toutes les informations essentielles pour réussir votre lancement. Démarches administratives cotisations, impôts, chiffre d'affaires maximal...
Ne laissez rien au hasard et préparez-vous efficacement avec Hello My Business. Entrez simplement votre adresse mail pour obtenir votre guide gratuit.