fbpx

Hello

Dois-je ouvrir un compte bancaire auto-entrepreneur ?

compte bancaire micro-entrepreneur

Une fois toutes les démarches réalisées concernant l’ouverture de votre micro-entreprise, il peut être intéressant d’y associer un compte bancaire auto-entrepreneur professionnel dédié. Ouvrir un tel compte est-il obligatoire ? Quels en sont les avantages ? Quelle banque choisir ? Voici tout ce qu’il y a à savoir sur la question.

Ouvrir un compte bancaire auto-entrepreneur : une obligation ?

L’obligation d’ouvrir un compte bancaire auto-entrepreneur dédié

Depuis le 1er janvier 2015, tout auto-entrepreneur est contraint d’ouvrir un compte bancaire dédié à son auto-entreprise. Cela ne signifie pas que le compte bancaire professionnel est obligatoire ! Si vous n’avez pas l’obligation d’ouvrir un compte professionnel, vous devez donc obligatoirement ouvrir un compte bancaire dédié à votre activité.

En effet, contrairement aux personnes qui créent une société à part entière, un auto-entrepreneur réalise son activité en son nom propre. Autrement dit, en créant votre micro-entreprise, vous n’avez pas créé une société distincte de votre personne. Pour cette raison, vous pouvez donc disposer d’un simple compte courant pour votre activité professionnelle. Attention cependant, il faudra que ce compte courant soit ouvert à votre nom et serve uniquement dans le cadre de votre activité.

👍 Bon à savoir
Il peut parfois être plus avantageux de disposer d’un simple compte courant dans la mesure où les comptes bancaires professionnels entraînent souvent des frais de gestion plus coûteux. Pesez le pour et le contre en fonction de vos besoins et de votre budget ! 💰

« Le travailleur indépendant qui a opté pour l’application de l’article L. 133-6-8 du présent code est tenu de dédier un compte ouvert dans un des établissements bancaires. L.123-24 du code de commerce à l’exercice de l’ensemble des transactions financières liées à son activité professionnelle.» (Article L133-6-8-4).

extrait du code de commerce

L’assouplissement de cette obligation

Vous l’avez compris : il est en principe obligatoire de séparer votre compte courant personnel et le compte (courant ou professionnel) dédié à votre micro-entreprise. Cependant, la loi PACTE du 22 mai 2019 est venue assouplir cette obligation. Désormais, il n’est obligatoire de séparer le compte courant personnel et le compte dédié à la micro-entreprise que pour les micro-entrepreneurs dont le chiffre d’affaires annuel dépasse 10 000 euros sur deux années consécutives. Si tel est le cas, vous disposez d’un délai d’une année pour ouvrir un compte dédié.

Si votre chiffre d’affaires dépasse les 10 000 euros, votre compte dédié servira à centraliser vos recettes, à payer les dépenses liées à votre activité et vos cotisations sociales ainsi qu’à prélever votre rémunération personnelle.

Quelles transactions doivent figurer sur mon compte bancaire auto-entrepreneur ?

Le code du commerce vous oblige donc à séparer votre compte bancaire personnel et celui dédié à votre auto-entreprise. Autrement dit, seules les transactions pour votre entreprise doivent figurer dans ce dernier. En contrepartie, aucune transaction personnelle ne doit être présente sur le relevé bancaire de votre entreprise. Vous avez donc l’obligation de bien séparer les transactions entre votre compte personnel et celui qui est dédié à votre micro-entreprise.

Voici la liste des transactions qui devront figurer sur votre compte bancaire auto-entrepreneur :

✅ Dépôt de vos recettes

✅ Toutes dépenses effectuées dans le cadre de l’exercice de votre activité (matériel, essence etc)

✅ Le paiement de vos charges comme par exemple l’Urssaf et la CFE

✅ L’obtention d’un prêt pour votre auto-entreprise ou crédit

✅ Prélèvement de votre rémunération sur votre compte bancaire personnel

Quels sont les avantages à disposer d’un compte bancaire dédié à mon activité professionnelle ?

Si ouvrir un compte bancaire dédié à votre micro-entreprise n’est pas toujours obligatoire, nous ne pouvons que vivement vous conseiller de le faire dans tous les cas. Opérer cette séparation entre votre compte bancaire personnel et celui de votre micro-entreprise présente de nombreux avantages, qui dépendent du type de compte choisi.

Si vous souhaiteriez disposer d’un simple compte courant dédié à votre micro-entreprise, le premier avantage est de séparer clairement ce qui relève de vos dépenses personnelles de ce qui relève de vos dépenses professionnelles. Vous gagnerez ainsi en simplicité et donc en rapidité et en efficacité.

Dans le cas où vous souhaiteriez disposer d’un compte professionnel dédié à votre micro-entreprise, les avantages sont alors multiples. Vous pourrez en effet :

➡️ Disposer de crédits bancaires spécifiques pour votre micro-entreprise

➡️ Bénéficier d’autorisations de découvert plus larges

➡️ Disposer de services spécialisés comme des assurances professionnelles, des moyens de paiement optimisés…

➡️ Obtenir l’aide d’un conseiller bancaire spécialement formé pour répondre aux besoins des micro-entrepreneurs

Bien entendu, avoir un compte professionnel pour sa micro-entreprise entraine des frais de gestion plus couteux. Votre choix dépendra donc du budget que vous êtes prêt à y consacrer.

👍 Bon à savoir
Si vous débutez une activité professionnelle en tant que micro-entrepreneur et qu’il s’agit de votre activité principale, il est conseillé d’avoir recours aux services d’un conseiller bancaire professionnel. Même si cela représente un coût certain, cela vous forcera à vous familiariser avec les enjeux financiers de votre activité quitte à changer ou à votre séparer de votre conseiller par la suite.

Quelle banque choisir pour mon compte bancaire auto-entrepreneur ?

Face aux différentes banques existantes, vous avez l’embarras du choix pour ouvrir votre compte bancaire auto-entrepreneur ! Vous pouvez en effet vous diriger vers votre banque actuelle, qui vous proposera peut-être un tarif avantageux si vous disposez déjà d’un compte chez elle.

Mais avez-vous pensé aux néo-banques ? En plein essor, elles peuvent présenter de nombreux avantages pour les entrepreneurs.

✏️ À noter
Parmi les néo-banques les plus connues, on citera notamment N26, Quonto, Shine, Eko ou Revolut.

Un premier avantage est celui de pouvoir ouvrir un compte bancaire presque immédiatement et pouvoir le gérer en temps réel. Ainsi, si vous êtes familiarisé avec le numérique, vous n’aurez aucun problème. Vous pourrez effectuer vous même vos principales opérations financières professionnelles.

Les néo-banques vous proposent également des prix sensiblement moins élevés que les prix des banques professionnelles. Il faut donc y songer, surtout si vous débutez votre activité et que vos marges de manœuvres financières sont réduites.

Certaines néo-banques se sont même spécialisées dans l’accompagnement des micro-entrepreneurs en offrant des services annexes comme l’édition de facture, le rappel des impayés ou une aide pour établir sa comptabilité.

📣 Soyez vigilant
Si les néo-banques présentent une souplesse et une facilité d’utilisation indéniables, vous ne disposerez pas de l’accompagnement d’un conseiller bancaire aussi personnalisé que dans une banque traditionnelle. Si vous n’êtes pas très à l’aise, n’hésitez pas à opter pour une banque traditionnelle et les services qui l’accompagnent !

Questions courantes :

Puis-je verser mes revenus générés de mon activité sur mon compte bancaire personnel ?

Oui vous êtes totalement libre de procéder de la sorte. Vous pouvez effectuer un virement depuis votre compte bancaire dédié à votre compte courant personnel.

Ma banque refuse l’ouverture d’un compte bancaire dédié pour ma micro-entreprise !

En effet les banques profitent du flou concernant les connaissances des entrepreneurs pour vous vendre des services dont vous n’avez pas besoin. Seule solution, jouer la transparence et montrer l’absence d’obligation d’un compte professionnel pour micro-entrepreneur.

Vous avez d’autres questions ? Rejoignez notre groupe facebook d’entraide.

5 1 vote
Note
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Partager l'article :

DEVENIR MICRO-ENTREPRENEUR

Derniers articles :

abattement-micro-entreprneur

Les taux d’abattement pour micro-entrepreneur

L’abattement forfaitaire en micro-entreprise, ça vous parle ? Si vous êtes … Continue Reading

Frais de débours auto-entrepreneur

Le guide complet des frais de débours auto-entrepreneur

En tant qu’auto-entrepreneur, vous facturez généralement vos services aux clients … Continue Reading

micro-entrepreneur-fixer-ses-tarifs

Comment fixer ses tarifs quand on est micro-entrepreneur ?

Vous êtes micro-entrepreneur et vous avez du mal à calculer … Continue Reading

Aliquam ultricies at Lorem justo fringilla quis, libero felis ut