fbpx

Confinement : nos meilleures idées de business à domicile

Auto-entrepreneur à domicile

Fini le temps où créer son business implique d’aller de porte en porte ou de trouver un local. Depuis l’apparition fulgurante de plateformes permettant de se former, puis de créer et gérer un projet rentable de chez soi, les nouveaux business ne cessent de se lancer… parfois même depuis un canapé. En effet, le concept de créer et gérer son business depuis son salon continue de séduire chaque jour des entrepreneurs d’un nouveau genre.

La gestion à domicile de business rentables diffère d’un projet à l’autre. On peut par exemple avoir besoin de transformer une pièce en mini-entrepôt visant à stocker des produits, là où d’autres types de business prospèrent intégralement en ligne d’une façon 100% dématérialisée. De manière générale, rien ne vous empêche de démarrer une activité que vous pouvez transformer en business rentable en prenant en considération l’ensemble de vos ressources matérielles à pied levé.

Retrouvez dans cet article notre sélection d’activités que vous pouvez aisément démarrer de chez vous puis transformer rapidement en business rentable, histoire de mettre à profit le temps que vous offre le confinement !

Lancer un business à domicile : avantages et inconvénients

Avant de vous lancer dans l’aventure, il est utile de prendre connaissance des avantages et inconvénients liés au lancement de n’importe quel business à domicile.

👍 Les avantages d’un business à domicile :

  • Une baisse significative des frais généraux (à l’image des frais réduits d’entreposage), en plus notamment des déductions fiscales associés aux bénéfices.
  • La concentration est souvent meilleure : pas d’interruptions incessantes avec des réunions pas toujours utiles, des pauses entre collègues, du bruit dans l’open-space… Vous serez plus productif. Sauf si bien sûr votre maison est remplie de joyeux bambins !
  • La possibilité de jongler entre vie professionnelle et la vie à la maison avec plus de flexibilité. Idéal pour prendre soin des enfants et partager plus de moments en famille.
  • L’opportunité de créer un business familial où tout le monde peut trouver sa place : les amis, le conjoint… Voire même les enfants !

👎 Les inconvénients d’un business à domicile :

  • Un business en démarrage peut encombrer l’espace personnel, avec dans certains cas le besoin de convertir des parties de la maison en entrepôt pour stocker des produits, ou encore d’installer un bureau dans l’une des pièces de la maison.
  • La frontière entre vie perso et vie pro peut rapidement devenir floue : difficile parfois de distinguer les deux, au risque de penser au boulot en permanence !
  • L’obligation de vous conformer à la réglementation régissant l’activité de votre choix.
  • Lancer un business et travailler de chez soi peut parfois être un facteur d’isolement : ne pas avoir de relations sociales ni de collègues peut s’avérer difficile pour certaines personnes.

Nos idées de business à lancer à domicile dès aujourd’hui 

Pour ne pas se laisser abattre par le confinement, on vous a préparé une sélection de business en ligne à démarrer de votre canap’ dès aujourd’hui :  

  • Devenir professeur particulier
  • Confectionner des produits artisanaux
  • Lancer une boutique en ligne de dropshipping
  • Faire de l’impression à la demande
  • Écrire pour le web
  • Proposer de la traduction
  • Proposer des formations et ateliers en ligne
  • Miser sur l’affiliation.
  •  Acheter un site e-commerce existant.

1. Devenir professeur particulier

Étant donné le contexte actuel, devenir professeur particulier à distance peut s’avérer très fructueux. Les enfants sont désormais habitués aux cours en ligne, et sans le soutien physique et constant des professeurs en classe, ils peuvent avoir besoin d’un coup de pouce. Ce qui peut également beaucoup intéresser les parents fatigués de superviser les devoirs… Alors si vous avez de bonnes bases dans les matières scolaires et une envie de transmettre, c’est le moment de vous lancer !

La bonne nouvelle, c’est que vous n’avez pas besoin de diplôme spécifique. Il vous suffit de publier une annonce sur des sites spécialisés ou non, et de vous présenter en expliquant votre parcours et votre niveau d’étude. Généralement, vous aurez un premier contact avec les parents à qui il faudra prouver que vous êtes digne de confiance et envoyer un CV. Ils peuvent vous solliciter pour du soutien scolaire général, ou pour de l’aide sur une matière en particulier. Mettez-vous d’accord sur un horaire et une récurrence, et il ne restera plus qu’à donner cours en visioconférence !

2. Confectionner des produits artisanaux

Vous êtes habile de vos mains et vous avez des compétences d’artisanat ou de bricolage ? Vous pouvez donc convertir votre savoir-faire en activité professionnelle. D’autant plus que les objets artisanaux ont vraiment la cote ! Cela permet de consommer local et en circuit-court de façon responsable, tout en donnant un coup de pouce à un travailleur indépendant. N’hésitez pas à mettre en avant ces arguments pour générer des ventes.

Les possibilités sont nombreuses :

  • Des bijoux
  • Des bougies
  • Des produits cosmétiques
  • Des œuvres d’art (dessins, peintures, photos…) 
  • Des gourmandises (bonbons, biscuits, plats préparés…)
  • Des vêtements : des créations vestimentaires sorties tout droit de votre imagination peuvent se vendre très cher !

📌 Soyez vigilant si vous souhaitez proposer des produits cosmétiques ou alimentaires : ils sont encadrés par une réglementation stricte, contrôlant la fabrication.

Comment les commercialiser ? Vous pouvez commencer par le bouche-à-oreille, et la mise en main propre avec précaution. Pensez aussi à proposer des envois par la poste. Si vous voyez que vos produits plaisent, vous pouvez les vendre via des plateformes de vente comme Etsy ainsi que sur les réseaux sociaux. Et même créer votre propre boutique en ligne !

3. Lancer une boutique en ligne de dropshipping

Cette catégorie de boutique en ligne vous permet d’échapper définitivement à la gestion des stocks chez vous, tout comme à la gestion des expéditions. Comment ? Le principe est déroutant de simplicité, puisqu’il s’agit tout simplement de faire fabriquer le produit par un tiers qui se charge également de le stocker puis de l’envoyer à votre client sous votre nom. L’ensemble de ces étapes dont vous n’avez pas à vous soucier vous permettent de consacrer plus de temps au développement de votre business à domicile : prospection, marketing et support client.

Lorsqu’il est question de dropshipping, votre fournisseur peut tout à fait être basé à l’étranger. C’est principalement d’ailleurs ce qui vous permet de tirer profit de ce business. Assurez-vous de vous entourer de fournisseurs fiables avec qui vous pouvez travailler en toute confiance et pour une longue durée.

Si cette démarche comporte des inconvénients, c’est surtout dû à la concurrence qui peut avoir lieu dans ce domaine. Cela risque même de compromettre la mise en avant de votre produit afin que celui-ci puisse sortir du lot et faire valoir votre investissement marketing par la personnalisation de l’expérience client.

Ceci dit, de nombreuses façons d’y remédier existent. C’est l’occasion de vous démarquer pour rester concurrentiel :

  • Prenez le temps de faire une sélection de plusieurs produits, issus de différents fournisseurs, afin de vous permettre d’avoir une niche bien définie à partir de laquelle vous créez une boutique en ligne.
  • Démarquez-vous en misant sur la création de contenu informatif de qualité et en investissant sur un service client qui constitue une véritable plus-value à votre business.
  • Choisissez de desservir une région du monde relativement isolée quant au produit en question. Un marché vierge, cependant, peut se répercuter sur vos couts d’expédition.
  • Faites valoir les mêmes produits à une nouvelle audience.

4. Faire de l’impression à la demande

Assez similaire du modèle du dropshipping, un business d’impression sur demande vous exempt également de la tenue des stocks de produits ainsi que de l’expédition des produits par vous-même. L’impression sur demande s’inscrit dans une démarche de flexibilité vous permettant d’apporter de la personnalisation à des produits basiques (à l’aide de vos motifs et votre design).

Avec l’impression sur demande, vous pouvez éventuellement prétendre à élargir votre gamme de produits : livres, chapeaux, tee-shirts, sacs à dos, oreillers, couvertures, tasses, chaussures, étuis de téléphones, sweatshirts, montres, etc. 

Plusieurs sites e-commerce d’impression sur demande existent, la plupart vous permettant de partager les créations d’artistes et de les proposer sur une large gamme de produits de qualité dans le respect de la communauté et de l’ensemble des droits.

5. Écrire pour le web

On ne vous apprendra rien en vous disant qu’aujourd’hui, tout le monde a besoin de produire du contenu pour le web ! Si vous maîtrisez parfaitement la langue de Molière et que vous savez écrire de façon engageante, vos compétences intéresseront beaucoup de monde. Il faudra néanmoins vous rencarder sur les spécificités propres à la rédaction web : référencement et SEO ne doivent plus avoir de secrets pour vous.

Cela vous permettra d’écrire sur un grand nombre de sujets différents, et donc de ne jamais vous ennuyer. Totalement compatible avec le statut d’auto-entrepreneur, cette activité permet d’avoir un emploi du temps très flexible. Et vous pourrez même taper vos textes depuis la plage si ça vous chante lorsqu’il sera de nouveau possible de voyager ! Où vous voulez et quand vous voulez, c’est ça le grand avantage du métier de rédacteur web.

Pour savoir combien vous devez vous vendre, n’hésitez pas à vous renseigner sur les tarifs pratiqués, et à évaluer le prix de votre niveau de compétences. Faites-vous connaitre sur des plateformes spécialisées, comme Malt par exemple, et démarchez des agences de communication qui pourront vous sous-traiter de la production de contenus.

6. Proposer de la traduction

Devenir traducteur peut être une activité complémentaire de la rédaction web. En effet, il ne faut pas confondre interprète et traducteur : l’interprète transcrit oralement d’une langue à une autre, tandis que le traducteur transcrit par écrit. Attention à ne pas vous lancer dans cette activité si vous n’avez que des notions : pour pouvoir proposer des services de traduction, vous devez parfaitement maitriser les langues en question et en saisir toutes les nuances !  

Il existe plusieurs types de missions lorsqu’on est traducteur : traduction littéraire, traduction commerciale, traduction techniques… Il est conseillé d’avoir un diplôme en traduction, mais si vous maitrisez parfaitement les langues dans lesquelles vous proposer vos services, ce n’est pas indispensable ! Pour gagner la confiance d’un potentiel client, vous pouvez vous pliez à un test gratuit, qui servira à prouver vos compétences.

🗒️ Vous êtes intéressé et avez encore des questions ? On vous dit tout sur le métier de traducteur/traductrice juste ici !

7. Proposer des formations et ateliers en ligne

L’avantage de cette activité est qu’elle vous permet de combiner facilement passion et business, et s’ouvre à beaucoup de gens. Quel que soit votre hobby, il peut intéresser un grand nombre de personnes :

👩‍🎨 Ateliers créatifs (cours de photo, de peinture, de bricolage…)

🏋️‍♀️ Cours de sport : pourquoi pas devenir coach sportif  ou prof de yoga ?

💅 Cours de maquillage

👨‍🍳 Cours de cuisine et de pâtisserie

Bref, vous l’aurez compris, le DIY et l’apprentissage en ligne ont le vent en poupe. Si vous avez quelque chose d’intéressant à apprendre aux autres, foncez !

Pour vous lancer, choisissez d’abord votre décor et votre matériel : assurez-vous d’avoir tout ce qu’il faut pour lancer un cours à distance, et soignez votre fond. Évidemment, vous aurez besoin de trouver un public : misez tout sur les réseaux sociaux ainsi qu’un blog dédié. Et bien sûr, parlez-en autour de vous. Si vos amis sont convaincus, ils en parleront à d’autres amis, et ainsi de suite… Vous connaissez la chanson !

Concernant le tarif, vous pouvez fixer un prix en regardant ceux pratiqués par vos concurrents, mais vous pouvez aussi proposer une participation libre.

8. Tester des sites web ou jeux vidéo

Avouez-le, ça fait rêver non ? Vous seriez payé soit pour jouer aux jeux vidéo, soit pour naviguer simplement sur un site ! Il s’agit donc de tester des interfaces de chez vous, pour permettre aux créateurs d’en repérer les défauts et donc d’optimiser leur plateforme.

Testeur de sites web : comme son nom l’indique, le testeur de site web doit naviguer sur un site pour en tester la performance et détecter les éventuels défauts de navigation, contenu ou design. Attention cependant : il est rare de pouvoir vivre uniquement de cette activité, rémunérée souvent à bas prix étant donné la simplicité de la tâche. On parle donc ici plus d’un complément de revenu que d’un salaire complet.

Testeur de jeux vidéo : le principe est plus ou moins le même, puisque le testeur de jeux vidéo doit réaliser le « test final » avant commercialisation, afin de s’assurer qu’il n’y a pas de bugs. Bien sûr, il faut être un gamer expérimenté, et avoir envie d’y passer des heures ! Pour en savoir plus, lisez notre fiche métier dédiée.

Devenir micro-entrepreneur

Pour se lancer dans l’un de ces business à domicile, il est conseillé d’opter pour le régime micro-entrepreneur. Cela vous permettra de bénéficier du régime fiscal et social favorable de la micro-entreprise. De plus, pour une profession indépendante comme celles que nous venons de mentionner, ce régime est parfaitement adapté. Une fois que le plafond de chiffre d’affaires maximum de 70 000 euros, vous pourrez envisager de passer à une autre structure juridique.

👉 Commencer mon activité 👈

0 0 vote
Note
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Partager l'article :

DEVENIR MICRO-ENTREPRENEUR

Derniers articles :

autoentrepreneur-maroc

Devenir auto-entrepreneur au Maroc

Tenté par l’aventure à l’étranger, avez-vous pensé à devenir auto-entrepreneur … Continue Reading

Micro-entrepreneur : comment s’actualiser sur Pôle Emploi ?

Quand on est micro-entrepreneur, l’actualisation Pôle Emploi peut vite devenir … Continue Reading

Auto-entrepreneur en coworking : comment est calculée ma CFE ?

La fin d’année approchant, les questions relatives à la Cotisation … Continue Reading

Lorem nec sit ipsum luctus consequat. felis libero.