fbpx

Chargeur de trottinettes comment ça marche ?

chargeur de trottinettes

Connaissez-vous le chargeur de trottinettes ? Je vais tacher de vous expliquer ce qu’ils font et comment ils peuvent parfois gagner plus de 500 euros par semaine.

Comment devenir chargeur de trottinettes ?

Avez-vous déjà entendu parler des Juicers, ou chargeurs de trottinettes ? C’est toute une activité génératrice de revenu qui est devenue assez connue en France, particulièrement au cours de cette dernière décennie. Nous allons vous expliquer en quoi consiste ce métier et vous présenter la façon dont vous pourrez vous y prendre pour vous aussi vous lancer dans cette activité qui peut se révéler très lucrative…

Le free-floating

Le « Free-floating » est une expression Anglo-saxonne qui semble se répandre de plus en plus. Ce concept se popularise en entrainant dans son sillage des espoirs pour certains et des larmes pour d’autres. Mais essayons de comprendre les contours de ce concept étrange….

Sur le plan purement littéral, free-floating se traduit par un système de « libre-service » intégral. Bien que cette définition puisse être utilisée pour beaucoup de produits ou de services, c’est pour une activité bien particulière que l’on emploie en général le terme de free-floating : les vélos en libre-service et sans station.


💡Bon à savoir
Avec le temps, le free-floating s’est élargi et étendu à presque tous les autres moyens de déplacement.

C’est une solution sans bornes, ni stations. Un concept différent de celui du Vélib’ qui eut son heure de gloire mais qui offrait néanmoins un réseau de stations.

Surtout connus pour les vélos, le free-floating se présente comme la solution idéale pour des déplacements décentralisés et véritablement libres.

Le free-floating rencontre un succès qui l’oblige à se diversifier dans d’autres modes de transport : les trottinettes & scooters électriques (et même les voitures).

Aujourd’hui, nous allons nous attarder sur les trottinettes.

Location de trottinette : comment ça marche ?

Lime, Bird, Wind, Bold, etc… sont autant d’entreprises de location de trottinettes en free-floating qui proposent leurs services en France, particulièrement dans les grandes villes du pays. Le but étant tout simplement de faciliter les déplacements des citadins qui sont très souvent soumis à de sérieux embouteillages.

La trottinette est petite et maniable, très à l’aise partout. Avec un peu d’habitude et d’apprentissage, elle est très facile à utiliser.

Du matériel assez solide est mis à votre disposition dans différents points de la ville. Dès lors, il faudra simplement télécharger les applications dédiées aux entreprises. Ces dernières vous indiqueront par GPS, les zones ou vous pourrez trouver les trottinettes.

Une fois cela fait, selon la marque que vous préférez, vous pourrez vous connecter à la trottinette qui est en face de vous via votre smartphone. Ces dernières enregistreront vos données et vous serez prélevé d’un certain montant pour chaque minute que vous passerez connecter à l’appareil. Dans la moyenne, on tourne autour de 15 centimes par minute après avoir versé 1 euros pour débloquer la trottinette.

Bien évidemment, il ne s’agit là que de la face visible de l’iceberg. Chaque matin, les trottinettes sont chargées, bien disposées et prêtes à usage.

Ce que les gens ignorent, c’est qu’il existe toute une activité en arrière-plan. Une personne qui se charge de la récupération, de la recharge et du dépôt dans les lieux cibles des différentes trottinettes. Il s’agit du chargeur de trottinette.

Le Chargeur de trottinette : qu’est-ce qu’il fait ?

À la tombée de la nuit, quelqu’un se charge de retrouver les trottinettes, de les recharger et de les restituer à leur point initial. Dans le langage plus adapté à ce type d’activités, on dit que ce sont des « Juicers ».

Ces individus ne sont en aucun cas employés par les entreprises de location de trottinette en libre-service, toutefois ils peuvent, en tant que partenaire, bénéficier de certains avantages.

Après qu’ils aient été reconnus comme partenaires par l’entreprise, ils sont désormais en mesure de récolter des trottinettes et les charger en soirée. La rémunération est faite par unité de trottinette chargée à plus de 95%. Et les tarifs peuvent aisément varier entre 5 et 25 € selon les entreprises partenaires.

Trouver les trottinettes, qui constituent également le cœur de métier de ce travail, se fait selon certaines normes. En réalité, en matinée, il est autorisé de ramasser les trottinettes déchargées pour aller les charger. Et en soirée, au-delà de 21h, toutes les trottinettes peuvent être ramassées pour être rechargées par la suite dans la nuit.

Toutefois la condition sine qua non pour se faire payer est de déposer, avant 7h, les trottinettes chargées aux points de chargement.

Comment devenir chargeur de trottinette ? Cas de Bird

Selon les avis des utilisateurs de l’application Bird sur AppJobs.com, le revenu moyen qu’il est possible de se faire tournerait autour de 700 euros par semaine. Si on est super dynamique. Cela s’explique par le fait que les chargeurs Bird gagnent 5 à 20 € par trottinette effectivement rechargée.

Pour devenir un chargeur de trottinette Bird, c’est véritablement assez simple. Il vous suffit de vous inscrire sur le site bird.co et de renseigner un formulaire avec vos coordonnées.

Ceci fait, vous devrez télécharger l’application et finaliser la création de votre compte.

Une fois votre compte validé, vous aurez immédiatement accès à toutes les trottinettes dans votre zone, ayant besoin d’être rechargé.

Il ne vous restera plus qu’à suivre les consignes, recharger vos trottinettes et les déposer en ville.

Pour exercer pleinement votre activité, il est important d’avoir certains éléments indispensables pour l’exercice de vos fonctions. On peut alors citer :

Une camionnette, Une assurance santé, une pièce d’identité, une carte grise, une maison ou appartement, un garage, un smartphone, un Compte bancaire, un Kbis et une attestation auto-entrepreneur. La liste est non exhaustive, mais vous donne déjà une idée de ce dont vous aurez besoin à l’avenir.

Quel statut adopter pour exercer son activité ?

Bien que vous puissiez déjà vous faire une idée du statut à adopter, sachez que l’activité de chargeur de trottinettes est assez rémunératrice. Selon les statistiques, on pourrait aisément atteindre les 700€ par semaine si on se concentre essentiellement dessus.

Seulement, comme tout revenu que l’on perçoit dans le territoire français, les bénéfices liés à l’activité de chargeur doivent être déclarés. Compte tenu du format assez proche d’une entreprise unipersonnelle, il est idéal de prendre un régime fiscal qui vous épargnera de beaucoup de formalités administratives dont vous n’aurez pas nécessairement besoin. Le statut d’auto-entrepreneur se présente alors comme étant le régime idéal vous évitant toutes les complications administratives.

Il vous épargne les complexités comptables diverses et ne vous oblige qu’à déclarer vos bénéfices. De ce fait, si vous n’avez pas eu une saison favorable, et que vous n’avez rien gagné, vous ne paierez aucun impôt.

Alors qu’attendez-vous ?

Conclusion

Il est possible aujourd’hui de devenir un « Juicer », pour peu que l’on ait 18 ans et que l’on soit courageux et dynamique. Et pour clairement profiter de tous les avantages de cette activité, il serait préférable d’opter pour un régime fiscal simplifié. Quoi de mieux alors que celui de l’auto-entrepreneur ? Arrondissez donc vos fins de mois avec les trottinettes…

💰 Combien gagne un chargeur de trottinettes ?

De 5 euros à 25 euros maximum par chargement de trottinette selon l’opérateur ?

✅ Quelles sont les conditions pour devenir chargeur de trottinette ?

Pour devenir chargeur, il faut être majeur, devenir micro-entrepreneur , ainsi que posséder un smartphone et une camionette.

🛴Comment devenir chargeur de trottinettes ?

Il faut s’inscrire sur le site de l’opérateur de votre choix, renseigner un formulaire avec vos coordonnées et participer à une session de formation.

Vous avez encore des questions sur le métier de chargeur, vous pouvez rejoindre notre groupe facebook d’entraide.

0 0 vote
Note
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Partager l'article :

DEVENIR MICRO-ENTREPRENEUR

Derniers articles :

autoentrepreneur-maroc

Devenir auto-entrepreneur au Maroc

Tenté par l’aventure à l’étranger, avez-vous pensé à devenir auto-entrepreneur … Continue Reading

Micro-entrepreneur : comment s’actualiser sur Pôle Emploi ?

Quand on est micro-entrepreneur, l’actualisation Pôle Emploi peut vite devenir … Continue Reading

Auto-entrepreneur en coworking : comment est calculée ma CFE ?

La fin d’année approchant, les questions relatives à la Cotisation … Continue Reading

efficitur. mattis commodo dapibus dolor. ante. venenatis pulvinar et, venenatis, libero elit.