Nous appeler

Devenir charpentier auto-entrepreneur (GUIDE COMPLET 2022)

📋 Retour au Blog
Partager sur les reseaux sociaux :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
charpentier

Exercer le mĂ©tier de charpentier sous le statut d’auto-entrepreneur s’avĂšre ĂȘtre avantageux. Les dĂ©marches administratives sont simplifiĂ©es, l’artisan est exonĂ©rĂ© de la TVA, la gestion de comptabilitĂ© est allĂ©gĂ©e et il n’existe aucune cotisation sociale Ă  payer. Mais avant de crĂ©er une auto-entreprise de charpenterie, il faut toutefois avoir des Ă©lĂ©ments en tĂȘte : expĂ©rience requise, immatriculation, plafond de chiffre d’affaires et autres. Voici ce qu’il faut savoir sur le mĂ©tier de charpentier auto-entrepreneur.

Le métier en bref

  • Le Centre de formalitĂ©s des entreprises (CFE) : La Chambre de MĂ©tiers et de l’Artisanat (CMA).
  • RĂ©munĂ©ration : Ă  partir de 1 500 euros/mois.
  • Code APE : 91A – Travaux de charpente.
  • Taux des cotisations sociales : le montant est Ă©gal Ă  12,8 % du CA pour la revente de fournitures et 22 % pour l’activitĂ© de service.
  • Le plafond de chiffre d’affaires en prestation de services (BNC) : 76 200 euros (au total). À noter que les revenus propres Ă  la main-d’Ɠuvre doivent ĂȘtre moins de 72 500 euros.
  • Le plafond de la TVA en prestation de services (BNC) : 34 400 €.
  • La catĂ©gorie d’imposition : BIC(bĂ©nĂ©fices industriels et commerciaux).

Est-ce fait pour moi ?

Comme son nom l’indique, le charpentier conçoit et installe la charpente des maisons. C’est lui qui conçoit l’ossature du bĂątiment servant de support Ă  la couverture. Il peut travailler avec diffĂ©rents matĂ©riaux : mĂ©tal, bois ou autres. Compte tenu de l’envergure de ce mĂ©tier, il requiert des qualifications.

Présentation du métier

Un charpentier a pour mission de concevoir la charpente. Il choisit le matĂ©riau Ă  utiliser et trace la forme de l’ouvrage en taille rĂ©elle. Pour cela, il peut utiliser des plans en 3D et utiliser des machines Ă  commande numĂ©rique. Une fois la charpente bien dĂ©coupĂ©e, il s’occupe de l’assemblage avant de la fixer. À savoir que cet artisan peut intervenir sur tout type de bĂątiments : maison individuelle, immeuble, bĂątiment industriel et autres. Dans certaines situations, il peut aussi travailler sur les ponts, les passerelles, les Ă©difices, les pylĂŽnes, les lucarnes, les planchers ou tout autre ouvrage nĂ©cessitant de la charpente.

Qualités requises et formation

Le mĂ©tier de charpentier est rĂ©glementĂ©. DĂšs lors, il faut avoir les qualifications requises pour l’exercer. En premier lieu, il faut disposer d’au moins un diplĂŽme reconnu par l’État. Le CAP charpentier bois, le CAP constructeur bois et le TP constructeur bois sont les plus connus. Pour obtenir ces diplĂŽmes, il faut compter une prĂ©paration de 2 ans pour le CAP et 3 ans pour le BAC pro. Vous pouvez aussi devenir charpentier avec un bac STI2D, spĂ©cialitĂ© architecture et construction, avec 2 annĂ©es d’expĂ©rience professionnelle dans le domaine. À l’issue de ces formations, n’hĂ©sitez pas Ă  approfondir vos connaissances et Ă  dĂ©velopper vos aptitudes en poursuivant les Ă©tudes et obtenir :

Dans le cas oĂč vous ne disposez d’aucun diplĂŽme, une attestation de qualification professionnelle dĂ©livrĂ©e par la Chambre des MĂ©tiers et de l’Artisanat peut suffire Ă  exercer le mĂ©tier. Pour information, elle est obtenue Ă  condition d’ĂȘtre Ă©ligible Ă  des critĂšres.

Outre les certifications, il est aussi indispensable d’avoir les qualitĂ©s humaines requises pour crĂ©er une auto-entreprise de charpenterie.

  • Connaissances techniques :

Un charpentier auto-entrepreneur doit maĂźtriser les rĂšgles de construction. Il doit Ă©galement ĂȘtre en mesure de rĂ©aliser des plans architecturaux et des dessins industriels. Compte tenu de l’évolution de la technologie, la conception se fait dĂ©sormais via des logiciels. Aussi et dans ce cas, l’artisan doit ĂȘtre Ă  l’aise avec la technologie.

  • Bonne condition physique :

L’installation d’une charpente fait partie des travaux les plus Ă  risque. Compte tenu de cette envergure, l’artisan doit avoir une bonne condition physique. Il doit ĂȘtre en mesure de travailler en hauteur et dans des positions inconfortables.

  • La rigueur :

Outre la sĂ©curitĂ©, l’artisan doit Ă©galement veiller Ă  la qualitĂ© de ses rĂ©alisations. À cet effet, il doit faire preuve de minutie et de crĂ©ativitĂ© pour assurer un travail de qualitĂ©.

Prérequis pour devenir charpentier

Faire une Ă©tude de marchĂ© est une Ă©tape importante pour Ă©viter de tout perdre du jour au lendemain. Il s’agit de savoir si le projet est viable et quelles sont les actions Ă  entreprendre pour bien dĂ©marrer l’activitĂ©. Pour ce faire, il convient de prendre en compte plusieurs Ă©lĂ©ments : concurrents directs, clients potentiels, tendances actuelles et autres. Une fois l’analyse terminĂ©e, place au cĂŽtĂ© budget. Ce critĂšre est Ă  ne pas nĂ©gliger, car il permet de visualiser la rentabilitĂ© du projet. Pour que le projet puisse bien dĂ©marrer, il est conseillĂ© de faire des demandes de partenariat. Pour cela, il faut Ă©laborer un business plan.

Outre l’étude de marchĂ©, il existe des critĂšres de base pour qu’une personne puisse s’inscrire comme charpentier auto-entrepreneur. En gĂ©nĂ©ral, celle-ci doit avoir atteint la majoritĂ© ou ĂȘtre mineure Ă©mancipĂ©e. Cette personne ne doit Ă©galement pas avoir une autre activitĂ© comme non salariĂ©e. En outre, elle doit disposer d’une adresse postale en France.

Effectuer une inscription

Pour entreprendre le travail de charpentier auto-entrepreneur en toute lĂ©galitĂ©, il est indispensable d’inscrire son auto-entreprise, par l’une des deux maniĂšres suivantes :

  • La dĂ©claration en ligne : il suffit de se rendre sur une plateforme ayant pour vocation d’aider les micro-entrepreneurs dans la crĂ©ation d’une auto-entreprise. Des piĂšces justificatives seront nĂ©cessaires : copie de piĂšce d’identitĂ©, justificatif de domicile de moins de 3 mois, dĂ©claration sur l’honneur de non-condamnation, attestation de notification au conjoint (pour informer celui-ci que les biens sont saisis en cas de non-paiement de dettes), etc.
  • La dĂ©claration auprĂšs du RĂ©pertoire des mĂ©tiers (RM).
Pour information, l’immatriculation de l’auto-entreprise est obligatoire depuis 2014.

Lorsque la dĂ©claration est effectuĂ©e, l’artisan obtient un numĂ©ro de SystĂšme d’Identification du RĂ©pertoire des Établissements (SIRET). Celui-ci, accompagnĂ© du code APE, est dĂ©livrĂ© gratuitement par voie postale.

Les assurances

DĂ©sormais, tout chef d’entreprise doit souscrire une assurance pour se protĂ©ger. Selon la loi Pinel du 18 juin 2014, les coordonnĂ©es des assureurs doivent figurer sur les factures.

Pour un charpentier, il faut disposer d’une garantie dĂ©cennale pour couvrir les travaux rĂ©alisĂ©s, et ce, pendant une pĂ©riode de 10 ans. Cet artisan est aussi tenu de souscrire une assurance RCP (ResponsabilitĂ© Civile Professionnelle). Cette couverture est utile pour gĂ©rer les dommages d’ordre matĂ©riel et corporel.

Trouver des clients

Trouver des clients est une Ă©tape cruciale et non des moindres. C’est la concrĂ©tisation mĂȘme du projet. Cette Ă©tape a d’ailleurs l’avantage de simplifier la comptabilitĂ© et de calculer les cotisations sociales Ă  payer. Elle permet de connaĂźtre le chiffre d’affaires pouvant ĂȘtre rĂ©alisĂ©. À noter que si celui-ci dĂ©passe les 33 200 euros, le charpentier est tenu de payer un plafond franchise TVA.

Les clés de la réussite

Si vous avez dĂ©cidĂ© d’exercer le mĂ©tier de charpentier en indĂ©pendant, il va falloir vous dĂ©marquer de la concurrence. Pour vous aider, voici quelques idĂ©es :

Être prĂ©sent en ligne

De nos jours, la majoritĂ© de la population française est active sur Internet. Une idĂ©e est de crĂ©er un profil professionnel sur les rĂ©seaux sociaux et d’y montrer vos rĂ©alisations. Vous pouvez aussi y publier vos prestations. Pour bien mettre en avant vos prestations, expliquez vos principales missions et les tarifs proposĂ©s. Une solution plus simple est de crĂ©er un site web oĂč vous pouvez dĂ©tailler toutes vos activitĂ©s.

Miser sur les communications locales

Sachez que la communication locale reste l’un des moyens les plus efficaces de trouver des clients, bien qu’il s’agisse d’une mĂ©thode classique. Ainsi, distribuez des flyers et des cartes de visite dans votre zone de chalandise. N’hĂ©sitez pas Ă  expliquer aux passants l’intĂ©rĂȘt de vous contacter. Vous pouvez aussi envoyer des annonces dans un journal rĂ©gional.

Obtenir un label

Vous souhaitez gagner la confiance de vos clients ? Obtenir un label « artisan de confiance Â» permettra Ă  la clientĂšle de savoir que vous ĂȘtes le professionnel qu’il faut pour effectuer les travaux de charpente. C’est le gage d’un travail de qualitĂ©. Avec cette certification, vous vous dĂ©marquerez des concurrents.

Utiliser le bouche-Ă -oreille

Lorsque vous assurez un travail bien fait, les clients se chargeront eux-mĂȘmes de diffuser des messages auprĂšs des prospects. Vous pouvez ĂȘtre certain que votre activitĂ© sera connue plus rapidement avec le systĂšme du bouche-Ă -oreille. D’ailleurs, c’est tout Ă  fait gratuit. Vous n’avez pas besoin de dĂ©penser un centime pour vous faire connaĂźtre.

« Je recommande Ă  tous ceux qui souhaitent crĂ©er une auto-entreprise de charpenterie de sauter le pas. Les dĂ©marches sont simples et gratuites. D’ailleurs, travailler Ă  son compte est beaucoup plus avantageux du fait de pouvoir gĂ©rer son emploi du temps facilement. En tout cas, je ne regrette pas de m’y ĂȘtre lancĂ©. Â»

Antoine, 27 ans

Newsletter

Développez votre activité avec nous !

Une newsletter pratique pour accompagner les indépendants dans la gestion administrative et juridique de leur activité (promis, ce sera pas ennuyeux).