Nous appeler
Whatsapp Hello My Business
Partager sur les reseaux sociaux :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
devenir-chauffeur-vtc

Vous connaissez Bolt (anciennement Taxify) ? Cette startup estonienne qui révolutionne la mobilité, présente dans plus de 35 pays. Elle a désormais changé de nom et devenu Bolt. Elle met à disposition de ses utilisateurs, des vélos et des trottinettes en libre-service. Bolt est désormais devenu une plateforme de VTC.

Présente dans plus de 150 villes du monde, La plateforme Bolt accélère son développement en France. Elle est désormais présente dans 8 villes : Paris, Bordeaux, Lyon, Nice, Marseille, Montpellier et Toulouse.

Le métier de chauffeur VTC Bolt en bref

💰 Rémunération  :  environ 150-200 € / Jour  (1.20€ prix de base/ 1.10€ km + 0.30€ min / 7.00€ minimum)

⚖ Code APE : 4932Z – Transport de voyageurs par taxis.

🏢 Centre des formalités des entreprises : CMA 

 💸  Taux des cotisations sociales micro-entreprise : 22% pour les activités de prestations de services commerciales

📊   Le plafond de chiffre d’affaires en prestation de service (BIC) : 72 600 €.

📁 Le plafond de la TVA en prestation de service (BIC) : 34 400 €.

Est-ce fait pour moi ?

Présentation du métier

Un chauffeur VTC Bolt est un chauffeur expert du transport de passager. Le chauffeur détenteur de la carte VTC est en partenariat avec la plateforme Bolt qui lui propose des courses à effectuer. Le chauffeur peut alors accepter ou refuser la course proposée par la plateforme via son smartphone.

👀 Bon à savoir
Les chauffeurs VTC ont le choix de la plateforme avec laquelle ils souhaitent travailler. Ils peuvent travailler avec plusieurs plateformes en alternant les applications pendant leur journée de travail.

Qualités requises et formation

Devenir chauffeur VTC n’est pas fait pour tout le monde, car c’est un métier qui demande une résistance importante au stress. Cela demande également une excellente organisation de travail pour ne pas se retrouver sous la paperasse administrative. On peut avoir l’impression que ce métier est facilement accessible, c’est vrai qu’il n’est pas nécessaire de faire de longues études, mais vous devrez néanmoins obtenir votre carte VTC avant de pouvoir vous lancer comme chauffeur VTC Bolt.

Pour devenir chauffeur VTC Bolt, il faut respecter certaines conditions, car la profession est très réglementée.

Tout d’abord il faut passer une formation pour devenir VTC et réussir l’examen qui en découle. Puis valider l’enseignement “prévention et secours civiques de niveau 1”

Ensuite vous devrez respecter strictement les conditions ci-dessous :

  • Etre majeur ;
  • Etre titulaire du permis de conduire (permis B) depuis plus de 3 ans ;
  • Présenter un casier judiciaire (volet B2) vide ;
  • Valider une attestation d’aptitude physique.
✏️ A noter
Les examens VTC-taxi sont organisés par les Chambres des Métiers de l’Artisanat (CMA).

Les démarches et formalités

L’inscription à la plateforme Bolt

Pour s’inscrire sur la plateforme Bolt, quelques minutes suffiront pour  transmettre votre demande. Néanmoins, pour finaliser le processus, il vous faudra vous rendre à l’espace partenaire Bolt de votre ville.

Voici l’adresse de l’espace partenaire à Paris : 6 allée Jean Prouvé 92110 Clichy

Horaires d’ouverture :

Lundi-jeudi : 10h à 17h

Vendredi : 10h à 16h

Vous pouvez également contacter le service dédié aux chauffeurs par mail : [email protected]

Lors de votre visite dans l’espace partenaire, une vérification des documents transmis sera réalisée.

Les documents nécessaires à votre inscription en ligne et que vous devrez apporter lors du rendez-vous à l’espace partenaire Bolt sont :

  • Votre carte VTC,
  • Votre attestation d’inscription au registre VTC,
  • Votre permis de conduire,
  • Votre carte d’identité ou votre titre de séjour,
  • Votre assurance de responsabilité civile professionnelle,
  • Votre extrait de KBIS, l’extrait SIRENE ou l’attestation d’auto-entrepreneur,
  • Votre carte grise – si vous venez de changer de véhicule, vous pouvez donner votre certificat provisoire d’immatriculation,
  • Votre carte verte,
  • Votre attestation d’assurance de transport à titre onéreux – il y a la plaque d’immatriculation de votre véhicule ainsi que son modèle sur cette attestation d’assurance,
  • Votre attestation de délivrance de votre macaron VTC.

Concernant le statut juridique les chauffeurs Bolt sont indépendants, ils peuvent donc choisir entre plusieurs formes juridiques : soit une société individuelle (EURL ou SASU) soit devenir micro-entrepreneur.

La micro-entreprise a de nombreux avantages comme : la franchise de TVA, des obligations comptables simplifiées, versement libératoire possible, des taux de cotisations sociales fixes…

Le plafond de chiffre d’affaires est de 72 600 €, au-dessus vous sortirez du régime de la micro-entreprise. C’est souvent une bonne option pour se lancer et si votre chiffre d’affaires grimpe trop alors vous pourrez transformer votre micro-entreprise en SASU.

👀 Bon à savoir
les charges ne sont pas déductibles en micro-entreprise. En effet les micro-entrepreneur bénéficient d’un abattement spécifique pour leur charge, si vous en avez beaucoup, il sera peut-être nécessaire d’envisager de créer une SASU.

Il est indispensable de détenir un KBIS pour pouvoir s’inscrire chez Bolt.

Les clés de la réussite : 

Être un bon conducteur : cela parait évident, mais oui il est nécessaire de savoir conduire parfaitement et d’aimer ça pour devenir un bon chauffeur de VTC. Mais attention ça ne suffit pas pour réussir.

Être sociable : vous êtes toute la journée au contact des passagers, il vous faudra pouvoir les accueillir du mieux possible. Certains passagers aiment discuter d’autres moins, à vous de trouver le juste milieu dans votre relation avec le client.

Être résistant à la pression : vous allez faire beaucoup de kilomètres et avoir des horaires difficiles, il est nécessaire de pouvoir tenir le coup physiquement et mentalement. De plus la circulation difficile des grandes villes peut être particulièrement fatiguante.

Bien connaître son marché : Faîtes une étude de marché pour savoir si vous avez des clients potentiels dans la zone dans laquelle vous allez travailler.

Se renseigner sur les coûts lié à l’activité de VTC : c’est un piège courant chez les nouveau VTC. En effets ils sont nombreux à sous-estimer les coûts d’installation.Et nous vous rappelons qu’une formation est obligatoire tous les 5 ans.

Bien choisir son véhicule : vous vous en doutez, le choix du véhicule avec lequel vous allez exercer votre activité est primordiale. Nous vous conseillons de rester raisonnable car rembourser une voiture pendant le lancement de votre activité risque dee vous créer quelques nuits blanches.

 💡 Envisagez l’achat d’un véhicule de seconde main qui a déjà fait ses preuves chez vos futurs collègues.

Je suis devenu chauffeur VTC en commençant avec BOLT et désormais tous mes collègues veulent me rejoindre. Les prix des courses sont au-dessus du marché et les clients sont super sympa. Je ne regrette pas mon choix. Ismael.39 ans.”