Nous appeler

Devenir jardinier-paysagiste auto-entrepreneur đŸȘŽ

Un grand monde pense de nos jours qu’ĂȘtre jardinier n’est pas forcĂ©ment compatible avec le mĂ©tier de paysagiste, et encore moins pour une activitĂ© en auto-entreprise. Cela suffit Ă  dĂ©courager de nombreuses personnes talentueuses. Le fait est pourtant qu’en 2021, il est tout Ă  fait possible de devenir jardinier-paysagiste auto-entrepreneur et de rĂ©ussir dans le domaine.

DEVENEZ MICRO-ENTREPRENEUR SANS PRISE DE TÊTE


  • Inscription en 5 minutes
  • Prise en compte en 48h par notre Ă©quipe
  • Accompagnement par tĂ©lĂ©phone possible
  • Vous n’avez rien Ă  faire : on s’occupe de toutes les dĂ©marches
  • AccĂšs gratuit Ă  notre outil de facturation

Le métier en bref

Pour mener Ă  bien le projet de devenir un bon jardinier-paysagiste auto-entrepreneur, il convient de connaĂźtre les informations clĂ©s relatives au secteur qui sont les suivantes :

  • la rĂ©munĂ©ration moyenne va de 15 Ă  50 euros par heure ;
  • le code APE varie gĂ©nĂ©ralement selon la nature de l’activitĂ© principale ;
  • le Centre de FormalitĂ©s des Entreprises (CFE) concernĂ© est la Chambre de MĂ©tiers et de l’Artisanat ;
  • le taux des cotisations sociales Ă  payer est de 22 % de votre chiffre d’affaires ;
  • le plafond du chiffre d’affaires ne doit pas excĂ©der 72 600 euros.

Est-ce fait pour moi ?

Devenir un jardinier-paysagiste auto-entrepreneur digne de ce nom requiert de connaĂźtre plus en profondeur le mĂ©tier ainsi que les qualitĂ©s Ă  avoir pour l’exercer.

Présentation du métier

Ce concept est assez rĂ©cent, car quelque peu complexe. D’une part, exercer en tant que jardinier implique de s’occuper exclusivement de l’entretien du jardin et/ou d’un potager, ce qui classe le jardinage parmi les activitĂ©s agricoles. D’autre part, ĂȘtre paysagiste consiste Ă  Ɠuvrer en tant qu’architecte du jardin, c’est-Ă -dire s’occuper de tout l’amĂ©nagement qui y a trait.

La difficultĂ© qui crĂ©e une hĂ©sitation auprĂšs d’un grand nombre de personnes concernant le mĂ©tier de jardinier-paysagiste dans le cadre d’une auto-entreprise est que ces deux activitĂ©s relĂšvent de la Mutuelle Sociale Agricole (MSA). Or, cette derniĂšre ne reconnaĂźt pas le statut d’auto-entrepreneur pour ces deux activitĂ©s.

Bon Ă  savoir :

Toute personne souhaitant devenir jardinier-paysagiste auto-entrepreneur se doit alors de passer par la crĂ©ation d’une activitĂ© de services Ă  personne qui implique d’exercer plusieurs activitĂ©s et non une seule de façon exclusive. Cela est d’autant plus avantageux, qu’il s’agisse d’assurer le travail de jardinier et celui de paysagiste Ă  la fois.

Les services fournis par le jardinier-paysagiste en auto-entreprise s’adressent alors aux particuliers, et ne peuvent, en aucun cas ĂȘtre dĂ©diĂ©s Ă  des entreprises ou Ă  des associations.

Qualités requises et formation

Pour Ă©voluer et s’épanouir en tant que jardinier-paysagiste auto-entrepreneur, il convient d’avoir les qualitĂ©s et les compĂ©tences requises.

La maßtrise et la créativité

Avoir une bonne connaissance du domaine et des techniques utilisĂ©es est un impĂ©ratif aussi bien pour le jardinage que pour ĂȘtre paysagiste. Cela va de pair avec la crĂ©ativitĂ© sans laquelle le mĂ©tier perdrait tout son intĂ©rĂȘt. Le professionnel se doit ainsi de savoir mettre en Ɠuvre tout ce que sa technique et sa crĂ©ativitĂ© lui dictent.

La disponibilité et la réactivité

La disponibilitĂ© et la rĂ©activitĂ© sont des qualitĂ©s qui ne peuvent pas quitter un entrepreneur. Comme il travaille Ă  son propre compte, il est important qu’il soit le plus disponible possible et Ă  l’écoute de sa clientĂšle. Il doit Ă©galement ĂȘtre rĂ©actif dans le but d’amĂ©liorer son service et en assurer la qualitĂ©.

L’intĂ©gritĂ© et un bon sens du relationnel

Ce sont ces qualités qui vont grandement contribuer à lancer la micro-entreprise du jardinier-paysagiste vers le début du projet, en assurer la survie et la continuité dans le temps. Si le professionnel sait développer et mettre en valeur ces qualités, ce sont également elles qui vont lui permettre de faire évoluer son entreprise.

L’autodiscipline

L’intervention d’un jardinier-paysagiste nĂ©cessite d’avoir un plan d’amĂ©nagement Ă  la fois bien structurĂ© et esthĂ©tique qui requiert une forte autodiscipline pour finir dans les dĂ©lais prĂ©vus tout en atteignant l’objectif fixĂ©.

Les compétences particuliÚres requises

On ne peut ĂȘtre ni jardinier ni paysagiste de renom sans avoir un minimum de compĂ©tences techniques dans le domaine. MĂȘme si l’exercice de ces activitĂ©s dans le cadre des services Ă  la personne ne requiert ni diplĂŽmes ni autorisations en particulier, l’entrepreneur se devra de complĂ©ter lui-mĂȘme ses connaissances.

Pour ce faire, il existe des formations auxquelles il pourra avoir accĂšs afin d’étoffer ses connaissances et son expertise dont :

Les démarches et formalités

Pour pouvoir exercer en bonne et due forme en tant que jardinier-paysagiste auto-entrepreneur, il existe quelques démarches et formalités à respecter à tout prix.

Créer une activité de services à la personne

Comme mentionnĂ© plus haut, ce n’est qu’en dĂ©clarant une « activitĂ© de services Ă  la personne Â» qu’un jardinier-paysagiste auto-entrepreneur pourra rĂ©gulariser son activitĂ©. Ses prestations se tourneront alors vers divers domaines relatifs au jardinage et aux petits bricolages pour amĂ©nager au mieux l’extĂ©rieur de la propriĂ©tĂ© d’un particulier.

L’idĂ©e est de concilier le statut d’auto-entrepreneur aux travaux de jardinage en utilisant et en profitant de l’exercice du mĂ©tier de paysagiste en supplĂ©ment. L’impĂ©ratif est d’obtenir un simple agrĂ©ment auprĂšs de la DIRECCTE pour rĂ©gulariser l’activitĂ© et ainsi bĂ©nĂ©ficier des avantages prĂ©vus pour les auto-entrepreneurs.

Respecter les conditions d’application

Pour pouvoir dĂ©clarer une activitĂ© de services Ă  la personne, il convient de connaĂźtre et de respecter les conditions d’application qui sont les suivantes :

  • se limiter Ă  l’entretien courant des jardins et/ou de potagers : il vous sera permis d’effectuer uniquement du petit jardinage incluant notamment le dĂ©sherbage, la tonte, l’arrosage et autres petits travaux d’entretien de routine ;
  • effectuer au moins une activitĂ© de services Ă  la personne : c’est une prestation supplĂ©mentaire obligatoire pour bĂ©nĂ©ficier de ce statut. En plus de vos petits travaux de jardinage, vous devrez alors effectuer par exemple un peu de mĂ©nage, des petits travaux de rĂ©parations en bricolage ou autres ;
  • n’ĂȘtre disponible que pour les particuliers : la clientĂšle d’un jardinier-paysagiste auto-entrepreneur est exclusivement limitĂ©e aux particuliers, c’est-Ă -dire qu’il lui est interdit d’offrir ses services Ă  une entreprise ou une association ;
  • respecter le plafond imposĂ© lors des prestations : c’est une maniĂšre de contrĂŽler l’activitĂ© du professionnel pour qu’il ne fasse pas plus que de simples petits travaux de jardinage. En rĂšgle gĂ©nĂ©rale, les sommes investies pour la prestation ne doivent en aucun cas excĂ©der la moitiĂ© du revenu mensuel du professionnel.

Tenir compte des réglementations et des interdits

Pour rester en rĂšgle et continuer d’exercer votre activitĂ© normalement, il est essentiel de prendre en compte toutes les rĂ©glementations relatives Ă  vos prestations ainsi que les interdits.

La premiĂšre chose Ă  faire est de respecter les conditions d’application dans le cadre de la crĂ©ation d’une « activitĂ© de services Ă  la personne Â», qui vous permet d’accĂ©der au mĂ©tier dans les normes requises.

Ensuite, il est primordial de veiller Ă  avoir les ressources requises, financiĂšres, matĂ©rielles et humaines, pour la rĂ©alisation de travaux auprĂšs d’une clientĂšle particuliĂšre. C’est le cas par exemple avec les enfants de moins de 3 ans et les personnes ĂągĂ©es. Il arrive effectivement que ces types d’activitĂ©s soient soumis Ă  une autorisation du Conseil DĂ©partemental, voire un agrĂ©ment de l’Etat.

À noter :

Il convient de savoir que le code APE auto-entrepreneur interdit au jardinier-paysagiste de faire une facture en tant qu’auto-entrepreneur pour des entreprises, des associations ou des copropriĂ©tĂ©s.

Les clés de la réussite

Devenir jardinier-paysagiste auto-entrepreneur nĂ©cessite d’ĂȘtre prĂȘt et d’établir un plan bien Ă©tudiĂ© pour atteindre ses objectifs.

Être bien informĂ© sur le mĂ©tier

Comme pour la rĂ©alisation de tout projet entrepreneurial, il convient de bien se renseigner sur le type d’activitĂ© que vous souhaitez avoir pour votre auto-entreprise. Il s’agit de connaĂźtre en profondeur notamment les interdits et les impĂ©ratifs Ă  respecter pour pouvoir exercer votre mĂ©tier dans les rĂšgles.

Bien préparer son statut

Ne nĂ©gligez sous aucun prĂ©texte le cĂŽtĂ© juridique qui vous permettra de crĂ©er votre auto-entreprise lĂ©galement et ainsi de bĂ©nĂ©ficier de tous les avantages offerts par votre statut. Vous vous devez, entre autres, d’ĂȘtre bien informĂ© sur la crĂ©ation d’une « activitĂ© de services Ă  la personne Â» qui reste la meilleure, voire la seule option disponible pour ĂȘtre jardinier-paysagiste auto-entrepreneur.

Étudier son activitĂ© et ses services

Votre rĂ©ussite reposera grandement sur la pertinence de votre activitĂ© et la satisfaction qu’apportent vos services. TĂąchez alors de relever toutes vos faiblesses ainsi que vos points forts qui vous permettent de faire face Ă  la concurrence. N’hĂ©sitez pas Ă  amĂ©liorer les domaines que vous ne jugez pas assez bons pour pouvoir rester dans la course et dĂ©velopper votre activitĂ© dans le futur.

Se faire connaĂźtre

L’étape Ă  ne surtout pas nĂ©gliger est celle dans laquelle vous vous faites connaĂźtre. N’hĂ©sitez pas Ă  utiliser des flyers ou toute autre mĂ©thode dĂ©diĂ©e Ă  faire de la publicitĂ©. Et bien sĂ»r, veillez Ă  offrir un travail de qualitĂ©, surtout Ă  vos dĂ©buts, pour miser sur l’effet de « bouche-Ă -oreille Â». Il ne vous restera alors plus qu’à conserver la mĂȘme qualitĂ© de service pour fidĂ©liser vos clients.

Offrir un travail de qualité

S’il est normal de jouer le grand jeu pour gagner des clients au dĂ©but de votre activitĂ© en investissant tout votre savoir-faire et votre talent, veillez Ă  garder la mĂȘme performance avec le temps de façon Ă  fidĂ©liser, mais surtout Ă©largir votre clientĂšle.

« Je ne croyais pas forcĂ©ment y arriver, mais je suis trĂšs content, et mĂȘme soulagĂ© d’avoir bien osĂ© faire le pas pour devenir jardinier-paysagiste auto-entrepreneur. Je suis maintenant plus que comblĂ© de pouvoir mettre en Ɠuvre tout mon talent et ma passion dans mon mĂ©tier ».

BenoĂźt, 32 ans.

DEVENEZ MICRO-ENTREPRENEUR SANS PRISE DE TÊTE


  • Inscription en 5 minutes
  • Prise en compte en 48h par notre Ă©quipe
  • Accompagnement par tĂ©lĂ©phone possible
  • Vous n’avez rien Ă  faire : on s’occupe de toutes les dĂ©marches
  • AccĂšs gratuit Ă  notre outil de facturation
Partager sur les réseaux sociaux :
jardinier-paysagiste

Newsletter

Développez votre activité avec nous !

Une newsletter pratique pour accompagner les indépendants dans la gestion administrative et juridique de leur activité (promis, ce sera pas ennuyeux).