Devenir naturopathe

Devenir naturopathe

devenir_naturopathe





Vous avez sûrement déjà entendu parler de la naturopathie, forme de soin très en vogue basée sur le naturel, et complémentaire de la médecine traditionnelle. Si vous êtes passionné(e) par le bien-être et avez envie d’en faire votre activité à plein temps, vous pouvez devenir naturopathe à votre compte. Suivez le guide !

Le métier de naturopathe en bref

Pour démarrer, voici quelques points clés essentiels à avoir en tête pour se lancer :

  • Le code APE du naturopathe est 8690F, « Activités de santé humaine non classées »
  • Le montant des cotisations sociales s’élève à 22 % du CA
  • La séance qui dure généralement entre 1h et 2h peut être facturée entre 50 € et 220 €

Le métier de naturopathe est-il fait pour moi ?

Un naturopathe n’est pas un médecin, mais ce n’est pas pour autant une profession qui s’improvise. En effet, le naturopathe pratique la médecine douce ou thérapie naturelle en utilisant des techniques non médicales dans le but de réveiller les facultés naturelles de guérison du corps. Il doit pour cela acquérir beaucoup d’expertise dans des domaines variés : nutrition, bien-être, sommeil, fonctionnement du corps… Et être sacrément passionné !  

Naturopathe : qu’est-ce que c’est ?

Un naturopathe est dans la majorité des cas indépendant et travaille à son compte, que ce soit dans un cabinet ou à son domicile. Concrètement, un naturopathe pratique une forme de médecine dont l’objectif est d’apporter à ses patients du bien-être physique et moral, mais aussi une meilleure qualité de vie. Le naturopathe peut proposer un bilan personnalisé à chaque patient en tenant compte de ses habitudes alimentaires, ses antécédents médicaux, mais aussi de son style de vie. Il apporte son conseil sur les bienfaits des éléments naturels pour améliorer son alimentation, sa gestion du stress ou des allergies, son hygiène de vie, son sommeil ou encore sa respiration.

Très souvent, le naturopathe envoie au patient un questionnaire de plusieurs pages à remplir avant la première consultation, de manière à connaître son histoire médicale et ses habitudes de vie. Lors de la première consultation, le naturopathe fait ainsi un point sur la fiche de renseignement et les analyses médicales avec le patient pour construire un programme adapté pour une meilleure qualité et hygiène de vie.

Les conseils d’un naturopathe se présentent sous la forme d’un programme personnalisé qui comprend en général :

  • des conseils nutritionnels
  • des recommandations sur l’activité physique
  • la pratique quotidienne de certaines techniques de respiration et de relaxation
  • les techniques de réflexologie
  • l’utilisation des plantes et des huiles essentielles
  • l’hydrothérapie
  • le suivi psychologique

Quelles sont les qualités requises ?

Il faut savoir maîtriser tous les outils nécessaires pour rétablir « l’équilibre général » de la personne. Il faut donc avoir des connaissances dans de nombreux domaines de la médecine douce, notamment la sophrologie, la médecine chinoise, l’aromathérapie, la nutrition, la relaxation, etc.

De manière à établir au mieux le bilan de santé sur lequel repose toute sa pratique, le naturopathe sait écouter et faire preuve d’empathie, mais aussi de patience de manière à réunir toutes les informations nécessaires. Sa capacité d’analyse lui permet de donner du sens à toutes les informations récupérées de manière à donner une feuille de route avec des directives personnalisées.

Comme il travaille souvent en indépendant, il doit également pouvoir réaliser les tâches de gestion propres à tout auto-entrepreneur : le secrétariat, la comptabilité, mais également la promotion de son activité. Tenir un site internet à jour et créer des partenariats avec d’autres praticiens de médecine douce, ou développer son réseau pour se faire connaître et trouver des clients, sont des éléments très importants qu’il doit pouvoir maîtriser s’il souhaite développer son activité.

Quelle formation ?

La naturopathie, malgré son succès, n’est pas reconnue. Ainsi, aucun diplôme n’est légalement nécessaire pour pratiquer. Cependant, une formation est indispensable, non seulement pour consolider ses compétences et son savoir, mais aussi pour rassurer ses patients sur sa légitimité. Seul le CFFPA (centre de formation professionnelle et de promotion agricole) de Hyères propose, dans le cadre d’une formation continue, un titre reconnu. Il existe également une dizaine d’écoles qui forment au métier de naturopathe comme Educatel, l’Institut Euronature et bien d’autres.

✍️ À noter
Avant d’opter pour une école, assurez-vous que celle-ci soit agréée par la FENA (Fédération française de naturopathie).

Démarches et formalités pour devenir naturopathe

Dans la grande majorité des cas, le praticien en naturopathie s’installe en indépendant après sa formation. Pour travailler à son compte, il doit d’abord choisir et déclarer le statut de son entreprise. Il a plusieurs options pour cela, la micro-entreprise (auto-entrepreneur), l’Entreprise Individuelle (EI), ou la Société par Actions Simplifiée (SAS). Il installe son cabinet à son domicile, loue un local, ou partage un cabinet avec d’autres praticiens pour limiter les frais.

Il vous faudra déclarer votre début d’activité sur le site lautoentrepreneur.fr, portail officiel, et remplir le formulaire. Cochez la case « Activités libérales » au premier cadre du formulaire. Ensuite, cochez la première case intitulée : « Profession libérale rattachée à la CIPAV pour le régime vieillesse ».

Vous devrez communiquer une adresse e-mail sur laquelle vous sera envoyée un numéro de dossier accompagné d’un mot de passe et de toutes les informations de suivi de la demande. Une fois le formulaire complété et validé, le CFE (Centre de Formalités des Entreprises) transférera les informations à l’URSSAF et la CIPAV, ainsi qu’à INSEE afin que vous puissiez obtenir un numéro SIREN.

Les clés de la réussite du naturopathe

Pour réussir, un naturopathe doit avant tout se rendre visible et disponible pour ses patients. De nombreuses personnes ne connaissent pas ou peu la naturopathie, il est donc primordial de communiquer sur le sujet.

Faites découvrir votre activité et soyez visible

Cette activité étant nouvelle pour beaucoup, il vous faudra informer le maximum de personnes sur votre activité et les bienfaits qui peuvent en découler. Un site web ainsi que des réseaux sociaux actifs est une excellente manière d’expliquer ce que vous faites et ce que vous pouvez apporter. Les visiteurs pourront ainsi vous découvrir et directement vous contacter s’ils souhaitent suivre un programme. N’hésitez donc pas à investir là-dessus !

Pratiquez aussi en dehors de votre cabinet

Même si la majeure partie de l’activité du naturopathe aura lieu au sein du cabinet, il ne doit pas hésiter à en sortir pour exercer d’autres manières. En plus des consultations classiques, le naturopathe peut intervenir en entreprise : gestion du stress, motivation, forme physique et mentale… Autant de sujets qui concernent directement n’importe quel salarié, et sur lesquels l’employeur peut décider d’aider. Ainsi, de nombreuses entreprises organisent des interventions de naturopathes dans leurs locaux pour favoriser le bien-être de leurs employés : conférences, ateliers, séminaires… Le naturopathe peut aussi intervenir en maison de retraite ou en hôpitaux, pour accompagner les résidents à améliorer leur bien-être et qualité de vie.

“J’ai travaillé 10 ans en tant que prof de français avant de me lancer à mon compte en tant que naturopathe. C’était la meilleure décision de ma vie ! Le contact avec les patients est vraiment extraordinaire, je suis mon propre patron et je transmets des choses qui sont importantes pour moi.”

Jérôme, 43 ans

[Total : 0   Moyenne : 0/5]







Auto-entrepreneur avec un seul client : quels risques de requalification en contrat de travail ?

Auto-entrepreneur avec un seul client : quels risques de requalification en contrat de travail ?

Vous le savez pour en faire l’expérience au quotidien ou pour en avoir entendu parler : le statut d’auto-entrepreneur offre, en théorie, une formidable liberté. À...

Les essentiels de la comptabilité auto-entrepreneur

Les essentiels de la comptabilité auto-entrepreneur

Que vous soyez jeune auto-entrepreneur découvrant le statut ou auto-entrepreneur aguerri, gérer votre comptabilité peut vous paraître compliqué. Difficile de s’y retrouver si on n’a...

Qu’est-ce qu’un business plan et comment le réussir ?

Qu’est-ce qu’un business plan et comment le réussir ?

Devenir auto-entrepreneur pour faire de son projet une réalité demande d’avoir une idée claire des objectifs à atteindre, et des moyens pour y parvenir. C’est...

Auto-entrepreneur en situation de handicap : ce qu’il faut savoir

Auto-entrepreneur en situation de handicap : ce qu’il faut savoir

Handicap et statut auto-entrepreneur, est-ce incompatible ? Pas du tout ! Un problème à la naissance, un accident de la route ou une maladie survenue...

Baisse d’énergie : comment retrouver la motivation au travail ?

Baisse d’énergie : comment retrouver la motivation au travail ?

Pour être auto-entrepreneur, vous avez eu besoin d’apprendre à vous organiser, vous motiver et faire preuve de persévérance pour travailler jour après jour. Cette aventure...

Les questions à se poser avant de quitter son CDI

Les questions à se poser avant de quitter son CDI

Vous avez envie de démissionner pour vous lancer dans l’auto-entreprenariat, mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Ni même si c’est une bonne idée ?...

Bien travailler à domicile : les clés du succès

Bien travailler à domicile : les clés du succès

Le travail à domicile, le télétravail ou encore le travail à distance ont la cote ! Plusieurs appellations pour un même concept : nous travaillons depuis...



Qui sommes-nous ? / Mentions légales / Politique de confidentialité / CGV / CGU / Contact