Nous appeler

Devenir réparateur cycle (GUIDE COMPLET)

Partager sur les reseaux sociaux :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
devenir-réparateur-cycle

Vous êtes passionné de cycle ? Vous êtes incollable sur la mécanique des vélos ? 

Le métier de réparateur cycle est fait pour vous ! Vos connaissances en bricolage ainsi que votre amour pour le vélo feront de vous le parfait réparateur cycle. 

Intéressé par le nouveau métier hype du moment ? Trouvez toutes les informations dont vous avez besoin dans cet article ! 

Le métier en quelques mots :

💰 Rémunération débutante : 150€/jour

Code APE : 9529Z – Réparation d’autres biens personnels et domestiques

 🏢 Centre des Formalités des Entreprises compétent : CMA (Chambre de métiers et de l’artisanat)

 💸  Taux des  cotisations sociales : 22% Prestation de service (BNC)

📊   Le plafond de chiffre d’affaires en prestation de service (BNC) : 72 600 €.

📁 Le plafond de la TVA en prestation de service (BNC) : 34 400 €.

Est-ce fait pour moi ?

Vous êtes bricoleur et incollable dans le domaine du cycle. Il vous faut également être habile, polyvalent et minutieux. Votre travail doit être effectué avec efficacité et rapidité. 

Présentation du métier de réparateur cycle

La première chose à savoir est que le métier de réparateur cycle vous offre 3 manières de fonctionner :

  • Prendre en charge des cycles uniquement dans votre atelier ;
  • Intervenir au domicile ou lieu choisi par le particulier ;
  • Cumuler les deux modes de fonctionnement.

La partie principale du métier est évidemment l’entretien et la réparation des cycles qui vous seront confiés. Vous devrez pouvoir intervenir sur tous types de vélos : VTT, vélos électriques, vélos de ville…). Vous devrez identifier le problème, et être en mesure d’y trouver la solution la plus adaptée. Vous devrez répondre précisément à la demande.

Pour cela, il vous faudra être à l’écoute du client, et avoir un échange construit et personnalisé avec ce dernier. La relation client est indispensable dans ce domaine pour la pérennité de votre entreprise. Vous devez avoir une attention particulière pour chaque client et afin d’instaurer un climat de confiance.

Vous pourrez être amenés à faire de la vente de produits d’entretien ou d’accessoires de vélos par exemple. 

Les accessoires sont en effet indispensables (protections de vélos, selle, panier, antivol…) et peuvent faire office de complément de revenus pour l’entreprise. 

Les produits d’entretien peuvent participer à la satisfaction du client : bombes anti crevaison, lubrifiant, batteries … 

👉 Bon à savoir : Assurez-vous de faire correspondre l’offre à la demande.

Par conséquent, la gestion des stocks ne sera pas négligeable. Autant pour les produits que vous vendez. Mais aussi, pour les pièces à monter et les outils nécessaires à votre activité. Il vous faudra voir tout sous la main !

Si vous avez un atelier :

  • S’assurer que son atelier soit bien entretenu. 
  • Veiller à ce que l’espace soit accueillant et accessible à tous.

     Si vous vous déplacer au domicile :

  • Vérifier régulièrement votre trousse à outils
  • Assurez- vous de prendre toutes les pièces nécessaires à l’intervention.

Qualités requises et formations

Afin de devenir réparateur cycle, des diplômes vous seront demandés. Plusieurs sont à votre portée : 

Le CQP Cycle

C’est une certification, reconnue par l’État, d’une durée d’environ 5 semaines. C’est la formation la plus recommandée. Ainsi, cette formation vous permettra d’acquérir les bases de la mécanique fondamentale du vélo. L’examen dure une journée et se déroule en deux étapes : une épreuve théorique et une épreuve pratique. 

Pour accéder à cette formation il faut avoir un niveau CAP/BEP. 

La formation cycle

Cette formation est proposée par l’AFPA (Agence nationale pour la formation professionnelle des adultes) et vous permet d’atteindre un niveau CAP/BEP.

La formation “Conseiller technique Cycle”

Proposée par Pôle Emploi, elle est gratuite pour les inscrits chez eux et se déroule en 20 jours. Elle peut être complétée par la formation “Opérateur Cycles”. 

✍ ️ A noter : Pôle Emploi peut prendre en charge une partie ou la totalité des frais en charge sous certaines conditions. Renseignez-vous ! 

Les démarches et formalités pour devenir réparateur cycle

Devenir micro-entrepreneur

Avant même de pouvoir commencer votre activité de réparateur cycle, l’étape clé est la constitution de votre statut Micro-entrepreneur. Le métier de réparateur cycle est catégorisé dans en tant qu’artisanal. Cela est important pour l’envoie de votre dossier auprès du centre de formalités des entreprises (CFE).

Pour ce faire, vous devez remplir le formulaire de création micro-entrepreneur spécifique aux activités artisanales. Ce formulaire est à envoyer à la CMA de votre région.

De plus, des pièces supplémentaires vous seront demandées pour la constitution de votre dossier : 

👉 Bon à savoir : Si vous êtes hébergé chez une tiers personne, une attestation d’hébergement signée ainsi qu’une copie de la pièce d’identité de la personne qui vous héberge vous seront demandés en plus du justificatif de domicile.

Une fois votre dossier complet, ll vous faut donc l’envoyer au CFE (Centre de Formalités des Entreprises) compétent. Dans le cadre de l’activité réparateur de cycle, qui est une activitée artisanale, il faut s’adresser à la Chambre des Métiers et de l’Artisanat (CMA) de votre région.

🤚 Attention
Pensez à prendre une assurance RC PRO (minimum requis pour lancer votre activité). Celle-ci est obligatoire pour devenir réparateur de cycle

Les clés de la réussite

Votre passion pour le métier

L’amour que vous portez aux cycles doit se ressentir dans votre travail. Autant dans les échanges que vous pourrez avoir avec des clients que dans les manipulations effectuées. Le client va plus facilement retourner chez quelqu’un de passionné car cela reflète un travail de qualité. Mettre en avant votre passion sera plus que bénéfique pour votre entreprise. 

Qualité du service

Vous devez fournir un rendu qualitatif, et surtout honnête. Vous devez assurer un bon rapport qualité/prix. L’honnêteté dans les réparations nécessaires ou non et sur le coût des opérations à effectuer ne sera que fortement apprécié par vos clients. Cela ne vous empêchera pas de faire un bénéfice sur les services que vous proposerez, bien au contraire. Les clients qui auront laissé leur cycle entre vos mains ne seront que plus satisfaits et vont à coup sûr vous recommander dans leur entourage.  

Du matériel de qualité

Qui dit service de qualité, dit matériel de qualité. Vous devez être en mesure d’offrir le meilleur à vos clients. Tant au niveau des pièces de réparation qu’au niveau des produits que vous proposez à la vente. Il faut que le matériel soit durable dans le temps. 

💭 Pensez aux artisans français. 

C’est un plus qui peut vous démarquer des concurrents.

Le rapport au client

Les conseils et astuces que vous donnerez au client joueront un rôle clé dans l’estime que vous portera ce dernier. 

Apporter une touche personnelle au client, ou porter une attention particulière à un détail permettra au client de se sentir valorisé. 

De ce fait, vous fidélisez votre clientèle et apporterez de nouveaux clients par le biais du bouche à oreille. 

Votre rigueur

C’est un secret pour personne, la rigueur dans le travail est l’atout principal à avoir. Il vous faut être attentif à tous les détails (délais, rendez-vous, imprévus…), et être assez perfectionniste. Être polyvalent est donc nécessaire car vous devez avoir l’œil partout et pouvoir gérer plusieurs tâches à la fois. Votre rigueur et votre dévouement ne seront que bénéfique pour vos affaires. Et le temps investi dans votre travail sera vite rentabilisé. 

Christophe, 37 ans : “ Je me suis reconverti dans la réparation de vélo, après plusieurs années de travail en tant que salarié. Étant passionné depuis petit, j’ai enfin trouvé ma voie. M’être lancé dans l’ouverture de mon atelier a été la meilleure décision de ma vie. “