Nous appeler

Devenir guide touristique indépendant

Partager sur les reseaux sociaux :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
guide-touristique-indépednant

Devenir guide touristique micro-entrepreneur représente pour beaucoup de passionnés une opportunité idéale pour être bien rémunéré tout en transmettant sa passion. La France, premier pays touristique du monde est évidemment un lieu privilégié pour se lancer et développer son activité. Dans cet article nous aborderons en détail le métier de guide touristique indépendant : comment devenir guide touristique ? Quelles sont les qualités requises ? Comment réussir sa carrière ? 

Le métier en bref

💰 Rémunération  : environ 250 € / Jour

⚖ Code APE : 79.90Z Autres services de réservation et activités connexes

🏢 Centre des formalités des entreprises : Activité libéral donc URSSAF

💸  Taux des  cotisations sociales : 22% prestations de services artisanales et commerciales (BIC)
📊  Le plafond de chiffre d’affaires en prestation de service (BIC) : 72 600 € HT.

📁 Le plafond de la TVA en prestation de service (BIC) : 72 600 € HT.

Est-ce fait pour moi

Le guide touristique peut être appelé différemment selon sa spécialité : guide accompagnateur, guide nature, guide de montagne, guide de randonnée. Même si la réalité de l’activité est différente selon votre spécialité, il y a une base commune : le sens du contact et la transmission de sa passion.

En effet, quelque soit votre public (école, touristes, entreprise…), votre moteur de réussite sera votre passion sur la matière que vous transmettrez à votre public. Ce métier est généralement destiné à des personnes ayant un sens du contact développé et aimant transmettre aux autres.

Présentation du métier


La mission du guide touristique consiste d’abord à accompagner un groupe de personnes pendant une visite ou un voyage. Cependant, le métier de guide touristique est plus complexe, il doit s’assurer du bon déroulement de la visite sur un plan administratif, organiser le voyage ou la visite en s’accordant sur un planning avec l’agence de voyage. Et évidemment le guide touristique doit raconter l’histoire du lieu aux voyageurs et transmettre ses connaissances sur l’époque, le lieu …

La présentation au groupe des informations et anecdotes en lien avec le voyage ou la visite requiert des recherches approfondies en amont.

Le guide touristique micro-entrepreneur peut exercer son activité sur toute la France car il existe de très nombreux lieux touristiques.

Les lieux touristiques nécessitant un guide sont très divers, cela peut être un musée, un édifice religieux ou une  ville ou même une forêt…

Néanmoins, attention à bien choisir un lieu d’exercice qui correspond à votre spécialité.

Il est également possible d’exercer son activité à l’étranger en accompagnant des groupes sur des voyages plus ou moins long.

✏️ Bon à savoir
L’Ile-de-France est la région qui recherche le plus de guides touristiques, en effet elle attire des millions de touristes tous les ans.

Qualités requises et formation

Pour devenir guide touristique, il n’existe pas de formation spécifique, néanmoins un diplôme dans le tourisme représente un solide atout pour se lancer. Il existe notamment des IUT et BTS tourisme qui vous permettront d’obtenir une formation de qualité.

Pour pouvoir accompagner des groupes dans les musées nationaux, il faudra obtenir une carte professionnelle. Cette carte est accessible uniquement aux personnes titulaires d’une licence professionnelle de guide-conférencier ou d’un titre universitaire équivalent. Elle est délivrée sur présentation du/des diplômes par la préfecture du lieu de résidence et doit être présentée à l’entrée des musées de France et des monuments nationaux

Il est préférable pour le guide touristique de maîtriser plusieurs langues étrangères et d’avoir une solide culture générale. 

Un guide touristique est amené à s’exprimer en public, en conséquence il est important d’être un bon orateur et être à l’aise en public. Une formation en éloquence peut vous aider à mieux vous exprimer en public.

Les démarches et formalités

Pour devenir guide touristique indépendant, vous devez choisir votre forme juridique, soit une société individuelle soit une micro-entreprise.

Devenir micro-entrepreneur

Le choix de la micro-entreprise est le plus courant car il revêt de nombreux avantages : la franchise de TVA, des obligations comptables simplifiées, versement libératoire possible, des taux de cotisations sociales fixes…

Le plafond de chiffre d’affaires est de 72 600 €, au-dessus vous sortirez du régime de la micro-entreprise. C’est souvent une bonne option pour se lancer et si votre chiffre d’affaires grimpe trop alors vous pourrez transformer votre micro-entreprise en SASU.

Pour devenir micro-entrepreneur, vous pouvez vous rendre sur le site de l’URSSAF. Si vous souhaitez réduire le délai d’obtention de votre KBIS et être accompagné tout au long de la procédure, Hello My Business s’occupe de votre création de micro-entreprise.

Les clés de la réussite

Être passionné : Pour transmettre au mieux l’histoire et les anecdotes, rien de mieux que d’être passionné de culture ou d’histoire. Un guide passionné sera toujours mieux écouté et plus apprécié.

Maîtriser les outils marketing : Vous êtes indépendants, c’est donc à vous de démarcher les agences de voyages ou les musées pour être répertorié. Pourquoi ne pas se créer un profil sur Facebook ?


Être bien organisé : C’est essentiel pour être un guide touristique efficace. Vous avez un groupe à gérer qui compte sur vous pour le bon déroulement de la visite. Il faut prévoir en amont le planning de la visite.

Maîtriser l’anglais : Une bonne maîtrise de l’anglais est essentiel pour travailler dans le secteur touristique. Et si vous savez parler une ou deux autres langues, cela sera très apprécié des agences de voyages.

Avoir un excellent relationnel : un guide touristique est en contact permanent avec son groupe de touristes, la sociabilité est au cœur de son métier. Vous pouvez développer cette compétence progressivement, en travaillant sur votre communication et votre empathie.

Être à l’aise à l’oral : dans l’exercice de votre activité de guide touristique, vous communiquez constamment avec votre groupe. Avoir une excellente expression orale est déterminant pour réussir dans ce métier !

“Je ne regrette pas d’avoir sauté le pas pour devenir guide touristique indépendant à Paris, le secteur du tourisme offre de belles perspectives post-COVID avec le retour des touristes étrangers.” 

Pierrick, 29 ans

Newsletter

Développez votre activité avec nous !

Une newsletter pratique pour accompagner les indépendants dans la gestion administrative et juridique de leur activité (promis, ce sera pas ennuyeux).