fbpx

Le livre des recettes et registre d’achat micro-entrepreneur

livre-achat-recette

L’un des principaux avantages du régime social de la micro-entreprise est de bénéficier d’une comptabilité allégée. En effet le micro-entrepreneur n’est pas obligé de présenter un bilan annuel. Comparé aux autres formes juridiques de sociétés, c’est un avantage considérable.

Seule l’enregistrement non-modifiable et chronologique des recettes et des achats est exigé par la loi. Il existe donc deux livres obligatoires pour les micro-entrepreneur : le livre de recette et le registre d’achat.

Livre des recettes : mode d’emploi

Qu’est-ce que le livre des recettes ? C’est la seule obligation en matière de comptabilité pour les micro-entrepreneur. Il prend la forme d’un livre-journal dans lequel vous tiendrez la liste de vos encaissements. Il doit être organisé de manière chronologique.

Vous devez y enregistrer au jour le jour et en suivant un ordre chronologique l’origine et le montant des différentes recettes encaissées.

Voici les mentions obligatoires que doivent contenir votre livre des recettes :

–   Montant et origine des recettes

–   Mode de règlement (chèques, espèces ou autres)

–   Références des pièces justificatives (numérotation des factures, notes).

🚨 Attention
Au-dessus de 1000 euros il est interdit d’être payé en espèces

Registre d’achat : mode d’emploi

Le registre d’achat est obligatoire uniquement pour les micro-entrepreneurs ayant une activité de vente, fourniture d’hébergement et vente à consommer sur place ou à emporter.

L’objectif du registre est de pouvoir obtenir le montant des charges. Puis à l’aide d’une simple soustraction (CA – charges = bénéfices) avoir le bénéfice. Il est important de noter que le micro-entrepreneur ne peut pas déduire ses charges de son chiffre d’affaires.

Le registre d’achat est également utile en cas de contrôle fiscal. Vous pourrez ainsi le produire pour justifier votre résultat.

Un certain formalisme doit être respecté dans la tenu du registre d’achat (plus ou moins les même mentions que celles du livre de recettes), à savoir :

·   Inscription des dépenses année par année

·   Les charges sont inscrites dans l’ordre chronologique

·   Préciser la date de paiement

·   Référencer les pièces justificatives

·   Préciser le nom ou la dénomination du fournisseur

·   Mentionner la nature de la dépense : : matériel, service, produit…

·   Préciser le montant et le mode de règlement utilisé (chèque, espèce ou autres…)

🚨 Attention
Il est interdit de payer en espèce au-dessus du plafond de 3000 euros.

Comment tenir sa comptabilité de micro-entrepreneur ?

Tout d’abord il est essentiel de rappeler que l’enregistrement des informations dans le livre de recettes ou dans le registre d’achat ne doit pas être modifiable.

Vous avez plusieurs possibilités pour bien tenir votre comptabilité. Nous vous conseillons d’opter pour celle qui correspond le plus à votre situation et à votre connaissance de la comptabilité. Il peut être plus intéressant de déléguer sa comptabilité et d’ainsi gagner un précieux temps qui peut être utilisé à chercher des nouveaux clients par exemple.

-La première possibilité est de tenir votre comptabilité vous-même à la main à l’aide d’un livre des recettes et registre d’achat papier acheté en papeterie ou autres.

-La seconde possibilité est d’utiliser un logiciel de comptabilité ou de gestion.

-Vous pouvez également faire appel à un expert-comptable si vous n’avez vraiment aucune connaissance en comptabilité ou que vous avez très peur de faire une erreur. Néanmoins nous ne le conseillons pas étant donné que la comptabilité du micro-entrepreneur est simple.

-Enfin la dernière possibilité qui nous semble la plus appropriée (également conseillée par les chambres du commerce et de l’industrie) : utiliser un fichier excel adapté. Nous mettons à votre disposition notre modèle de livre de recettes et registre d’achat.

Notre modèle de livre des recettes et registre d’achat

Tout les modèles proposés sur Hello My Business ont été revu par notre équipe de juriste pour que vous puissiez les utiliser sans risques. Néanmoins il ne remplace pas une consultation juridique conseillée en cas de création d’une société.

Vous avez encore des questions ? Vous pouvez les poser dans notre groupe d’entraide Facebook. Nous sommes là pour vous répondre !

Partager l'article :