Nous appeler

Micro-entrepreneur : le guide de l’assurance multirisque professionnelle

Partager sur les reseaux sociaux :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
assurance-multirisque-microentrepreneur

L’assurance multirisque professionnelle est l’une des assurances conseillées en micro-entreprise. Biens mobiliers et immobiliers, responsabilité de l’assuré et de l’entreprise, elle couvre (presque) tout et reste particulièrement appréciée des micro-entrepreneurs. Alors quelles sont les garanties de l’assurance multirisque professionnelle ? Est-elle obligatoire pour certaines professions ? Et comment la choisir ? Nous faisons un point complet 👇 !

À quoi sert une assurance multirisque professionnelle ? 

La multirisque professionnelle est un type d’assurance bien spécifique puisqu’elle couvre un grand nombre de risques. Dans la grande majorité des cas, elle est composée de plusieurs garanties et assurances : bref, elle vous offre une couverte complète, peu importe votre activité professionnelle !

Dans un seul et même contrat, vous pouvez donc garantir vos biens immobiliers (locaux et bureaux) et vos biens professionnels (marchandises, outils, mobilier, engins, appareils informatiques) d’un sinistre ou dommage. 

Il s’agit donc, en quelque sorte, d’un contrat d’assurance « à la carte ».

L’assurance multirisque : est-ce obligatoire en micro-entreprise ?

Si vous vous posiez encore la question, la réponse est claire : non, l’assurance multirisque professionnelle n’est pas obligatoire en micro-entreprise… mais fortement recommandée !

Pourquoi ?

1️⃣ Car comme toute entreprise, vous vous exposez à des risques dans le cadre de votre activité (casse de votre matériel, incendie dans un bâtiment, litige client, etc.). 

2️⃣ Mais surtout, en tant qu’auto-entrepreneur, votre patrimoine personnel est engagé de manière illimitée !

Si vous ne souscrivez pas une assurance multirisque, vous devrez prendre en charge l’indemnisation du sinistre en cas de dommage. Dans certaines situations, les conséquences financières pourraient être dramatiques pour votre micro-entreprise.

Peu importe votre chiffre d’affaires ou la nature de votre activité (commerçant, artisan ou activité libérale), vous pouvez donc souscrire un contrat d’assurance multirisque micro-entrepreneur.

🚨 Important
Même si l’assurance multirisque professionnelle n’est pas obligatoire, certaines professions exercées en micro-entreprise doivent souscrire à des garanties bien précises : la RC Pro et/ou la garantie décennale, notamment pour les artisans du bâtiment.

Quels sont les risques couverts par une assurance multirisque ?

Parmi les sinistres couverts par la multirisque professionnelle, on recense principalement :

🔥 Les incendies

🌪 Les tempêtes, inondations et autres catastrophes naturelles

🌧 La grêle

💧 Les dégâts des eaux (fuites, infiltrations)

🧐 Le vol et le vandalisme

🔨 Les bris de glace

💻 Les dommages électriques ou électroniques

☝️ Important 

Comme pour toutes les assurances, pensez à vérifier les garanties comprises dans votre contrat mais également les clauses d’exclusion ou les conditions. Pour être certain d’être pris en charge, vous devrez peut-être installer une alarme dans votre local ou bien une serrure spécifique. Délais d’indemnisation, franchise, ou encore service assistance, prenez également ces critères en compte. Renseignez-vous auprès de votre assureur !

Quelles sont les garanties d’une assurance multirisque micro-entrepreneur ?

En fonction de votre activité et de vos besoins, vous pourrez prétendre à plusieurs garanties :

  • La RC Pro : elle couvre l’ensemble des préjudices que vous pouvez causer à votre client lors de l’exercice de votre activité. La Responsabilité Civile Professionnelle est systématiquement comprise dans l’assurance multirisque.
  • La protection juridique : non obligatoire, elle présente un intérêt non négligeable en cas de litige avec un client. Si vous effectuez des prestations de services (coaching, consulting, cours, etc.), renseignez-vous. Vos frais de défense et de comparution seront pris en charge lors d’une procédure judiciaire. Surtout, vous serez accompagné par des experts en droit !
  • L’assurance perte d’exploitation : elle consiste en un dédommagement lorsqu’un sinistre empêche le maintien de votre activité dans ses conditions habituelles. L’arrêt doit être involontaire et temporaire.
  • La garantie décennale : pendant 10 ans, elle couvre le coût des réparations en cas de dommages affectant la solidité du bien ou le rendant impropre à son utilisation. Ce contrat est obligatoire pour les métiers de la conception, de la construction et de la vente d’ouvrages.

Cette liste est non exhaustive ! Le nombre et le type de garanties varient en fonction de votre contrat d’assurance multirisque.

👀 Bon à savoir
Vous avez souscrit une multirisque professionnelle pour votre micro-entreprise ? N’oubliez pas d’indiquer les mentions obligatoires sur vos devis, contrats et factures. Nom de l’assurance, type de garanties, coordonnées de votre assureur, n’oubliez rien 😊

Quel est le prix de l’assurance multirisque auto-entreprise ?

Le prix d’une assurance multirisque en micro-entreprise est situé entre 200 et 1000€ par an. Ce tarif varie considérablement en fonction :

✅ De la nature de votre activité (et donc des risques potentiels)

✅ De la surface de votre local

✅ De votre chiffre d’affaires

✅ Des options souscrites (garanties)

✅ De la valeur de votre marchandise

✅ De la domiciliation de votre micro-entreprise

Par exemple, un bijoutier disposant d’un local à Paris paiera généralement plus cher qu’un vendeur de pâtisseries ou qu’un ostéopathe dont le cabinet est situé en province !

📍 Conseil
Vous cherchez le meilleur contrat multirisque professionnelle pour micro-entrepreneur ? Pour trouver l’assurance qui vous correspond, comparez les offres des assureurs. Il existe des comparateurs en ligne, gratuits et faciles d’utilisation.

Quelles sont les autres assurances en micro-entreprise ?

La garantie décennale

Pendant 10 ans, l’assurance décennale couvre les dommages, vices et malfaçons pouvant affecter la solidité d’un bien. Obligatoire pour les artisans du bâtiment, elle concerne de nombreux corps de métier, de l’architecte au charpentier.

👉 Pour en savoir plus, découvrez notre guide sur la garantie décennale

La garantie biennale en micro-entreprise

Valable pendant 2 ans à compter de la date de fin des travaux, la garantie de bon fonctionnement prend en charge les équipements dissociables d’un ouvrage. Elle n’est pas obligatoire pour les auto-entrepreneurs du bâtiment, mais vivement conseillée !

👉 Pour en savoir plus, découvrez notre guide sur la garantie biennale micro-entrepreneur.

La RC Pro

Obligatoire pour certains micro-entrepreneurs, l’assurance Responsabilité Civile Professionnelle est, dans tous les cas, souvent souscrite. Elle couvre les dommages physiques et matériels causés à un tiers lors de votre activité professionnelle.

👉 Pour en savoir plus, découvrez notre guide sur la RC Pro

Vous savez tout sur la multirisque professionnelle pour les micro-entrepreneurs ! Si elle n’est pas obligatoire, n’oubliez pas que cette assurance vous servira en cas de dommages ou sinistres.  Vous avez un doute sur sa nécessité en fonction de votre activité ? Contactez votre assureur ou notre équipe HMB : nous sommes là pour vous conseiller !