Nous appeler

Devenir déménageur auto-entrepreneur (Guide complet)

En France, on recense plus de 3 millions de déménagements chaque année. Une vraie aubaine pour les professionnels de ce domaine qui souhaitent se mettre à leur compte ! Vous aimeriez devenir déménageur auto-entrepreneur ? Il existe des critères et certaines conditions légales spécifiques à respecter. Découvrez, ici, tous les points essentiels qui vous permettront de démarrer votre auto-entreprise sereinement.

DEVENEZ MICRO-ENTREPRENEUR SANS PRISE DE TÊTE


  • Inscription en 5 minutes
  • Prise en compte en 48h par notre équipe
  • Accompagnement par téléphone possible
  • Vous n’avez rien à faire : on s’occupe de toutes les démarches
  • Accès gratuit à notre outil de facturation

Le métier en bref

Avant d’exercer l’activité de déménageur auto-entrepreneur, il existe quelques renseignements clés à connaître :

  • rémunération : entre 3 000 € et 6 000 €/mois ;
  • code APE : 4942Z – Services de déménagement ;
  • centre de formalités des entreprises : la Chambre de Métiers et de l’Artisanat (CMA) ;
  • taux des cotisations sociales : 22 % du chiffre d’affaires sans ACRE et 11 % avec ACRE ;
  • le plafond de chiffre d’affaires à ne pas dépasser : 72 600 € ;
  • le seuil de la franchise TVA en prestation de services (BNC) : 34 400 €.

Est-ce fait pour moi ?

Montage, démontage, emballage, déballage, chargement, déchargement d’objets lourds, tel est le quotidien du déménageur auto-entrepreneur. Êtes-vous fait pour ce métier ? Pour pouvoir répondre à cette question, voici quelques indications.

Présentation du métier

Le déménageur effectue, dans la majorité des cas, le transport de biens d’un lieu à un autre dans le cadre d’une demande initiée par un client qu’il soit particulier ou professionnel. Ce métier fait partie du domaine logistique. Le déménageur pourrait être amené à effectuer plusieurs tâches dont voici les plus communes :

  • – assurer un état de lieu précis et déclarer toute anomalie aperçue avant le déménagement ;
  • – établir un devis clair qui tient compte de tous les coûts des travaux à effectuer ;
  • – établir une facture définitive ;
  • – emballer les objets à déménager selon ses caractéristiques et leur mode de conditionnement ;
  • – organiser le planning de chargement et de déchargement de façon pratique afin d’optimiser l’espace ;
  • – démonter des objets et des installations de toutes sortes ;
  • – gérer le transport en toute sécurité, tout en respectant les délais de livraison.

Les déménageurs auto-entrepreneurs peuvent choisir de se spécialiser dans certains domaines spécifiques : le déménagement international ou le transport d’objets de valeur, par exemple.

Le saviez-vous ?

Qualités requises et formation

Bonne nouvelle pour ceux qui souhaitent devenir déménageur auto-entrepreneur : le diplôme n’est pas obligatoire. Cependant, il est toujours préférable d’obtenir une qualification adéquate comme un Bac Pro transport, un CAP déménageur ou un Bac Pro Logistique. En tant que professionnel du transport, le déménageur auto-entrepreneur devra également :

 • détenir une attestation de capacité professionnelle de transport routier léger (s’il utilise des véhicules de moins de 3,5 tonnes) et de transport lourd de marchandises (s’il utilise des véhicules de plus de 3,5 tonnes) ;

• avoir un portefeuille financier suffisant pour l’entretien de véhicules.

Bon à savoir :
Pour devenir déménageur auto-entrepreneur, il n’est plus obligatoire de suivre un stage préalable à l’installation (SPI). La loi Pacte de 2019 l’a supprimé.

Un bon déménageur auto-entrepreneur doit également posséder les qualités suivantes :

  • être ponctuel et organisé afin de pouvoir gérer le déménagement de A à Z, de l’établissement du devis jusqu’au remontage des meubles une fois la livraison effectuée ;
  • avoir une bonne condition physique, car il sera amené à manipuler, à monter des charges lourdes ;
  • avoir un bon sens du relationnel pour être efficace dans la recherche de partenaires et de prospects ;
  • avoir une bonne concentration axée sur la sécurité ;
  • maîtriser la manipulation des outils de manutention ;
  • lire les schémas et les plans aisément ;
  • coordonner l’activité d’une équipe ;
  • avoir une bonne connaissance des modalités de chargement et de déchargement de marchandises.

Les démarches et formalités

Même si l’activité de déménageur en auto-entrepreneur ne demande pas de diplôme spécifique ni de formation particulière, elle reste réglementée. Il y a certaines démarches à suivre afin d’exercer en toute légalité.

Déclaration de l’activité

Après les procédures de prérequis (formalités concernant le matériel, le financement ainsi que les études liées au domaine d’exercice), il vous faudra effectuer la première démarche administrative : la création de votre micro-entreprise. La déclaration se fait directement en ligne. Il existe actuellement plusieurs plateformes dédiées à cet effet. Il suffit de fournir les informations nécessaires : renseignements professionnels, système d’imposition sur le revenu, etc. Une fois la déclaration faite, l’étape suivante consiste à faire une inscription auprès du CFE compétent, c’est-à-dire : la Chambre de Métiers et de l’Artisanat.

Obtenir le numéro SIRET

Le numéro SIRET est indispensable pour exercer l’activité de déménageur auto-entrepreneur. Bien évidemment, pour obtenir ce numéro, vous devez enregistrer votre micro-entreprise. Le numéro SIRET vous sera attribué par l’Institut National de la Statistique et des Études Économiques (INSEE) dans les 8 à 15 jours suivant l’enregistrement de la micro-entreprise. Ce numéro doit être affiché sur tous les documents officiels du déménageur auto-entrepreneur : devis, factures, sites Internet… Le numéro SIRET permet aux tiers de vérifier votre adresse et votre identité. De plus, grâce à ce numéro, les déménageurs indépendants peuvent demander facilement un extrait K. Le numéro SIRET vous sera envoyé par courrier à l’adresse de votre siège social, en plus d’autres documents essentiels :

  • un certificat d’inscription au REE contenant le code APE ;
  • une notification d’affiliation à la SSI, qui permet de créer un compte en ligne pour la déclaration du chiffre d’affaires ;
  • une notification d’affiliation au régime auto-entrepreneur de la CMA ;
  • un extrait Kbis ou K attestant de l’existence légale et officielle de votre auto-entreprise.

Les assurances à souscrire

Le Code de la Consommation précise qu’un déménageur indépendant est garant de la casse ou de la perte des biens transportés. Vous avez donc tout intérêt à souscrire une assurance Responsabilité Civile Professionnelle (RC Pro). Cette assurance n’est pas obligatoire, mais vivement recommandée afin que vous puissiez être couvert en cas de dommages corporels et matériels causés aux tiers pendant l’exercice de votre métier. Toute votre flotte automobile devra également être assurée. Tout déménageur auto-entrepreneur est tenu de mentionner sur les devis et les factures, le nom de l’assurance souscrite et la zone géographique du contrat.

Le saviez-vous ?

Les déménageurs auto-entrepreneurs ayant un chiffre d’affaires inférieur à 10 000 € par année ne sont pas obligés d’ouvrir un compte bancaire pour leur micro-entreprise. Vous n’avez donc pas besoin d’ouvrir un compte bancaire professionnel, mais uniquement un compte courant.

Les clés de la réussite

Le déménagement est une prestation qui connaît une forte hausse actuelle. De ce fait, il faut adopter la meilleure stratégie pour se démarquer et gagner le plus de clients possible. Pour y parvenir, la définition en amont de la cible est primordiale, car cela vous aidera à trouver vos futurs clients. En effet, cibler les jeunes clients qui s’installent dans la région Île-de-France, ou les plus de 30 ans qui préfèrent la province vous permettra de déterminer la communication à adopter en fonction de la clientèle.

Se faire connaître et communiquer à moindre coût

Grâce à l’avènement d’Internet, il est tout à fait possible de développer une stratégie de communication et stratégie marketing efficace à moindre coût. Il faut savoir en tirer parti pour faire cartonner votre auto-entreprise de déménagement. Pour vous faire connaître, vous pourrez exploiter :

  • les réseaux sociaux comme Instagram, Twitter ou éventuellement Facebook ;
  • les plateformes de mise en relation ;
  • le Google Business Profile en y faisant une inscription détaillée ;
  • les sites internet…

Le déménageur auto-entrepreneur peut également faire la différence avec les concurrents en mettant en avant des services à valeur ajoutée comme l’emballage, le déballage, la prise en charge des démarches administratives…

⚠️ Autres conseils :
L’activité de déménageur nécessite d’investir dans un parc complet de véhicules. Il est tout à fait envisageable de commencer avec un seul véhicule, mais vous allez, au fur et à mesure de votre développement, devoir en utiliser plusieurs. Pour éviter les dépenses exorbitantes, rien ne vous empêche de louer des véhicules plutôt que d’en acheter. Vous pouvez aussi opter pour un crédit-bail.

« J’ai créé mon auto-entreprise en janvier 2017. Donc, cela va faire 5 ans que je suis déménageur indépendant, et je ne regrette pas mon choix. Je gagne ma vie mieux qu’en étant un simple salarié. Je gère ma vie professionnelle avec plus de liberté. Franchement, sans les mécanismes de simplicité du statut de l’auto-entrepreneuriat, je n’aurais jamais eu l’envie de devenir déménageur auto-entrepreneur. »

Harris, 28 ans.

DEVENEZ MICRO-ENTREPRENEUR SANS PRISE DE TÊTE


  • Inscription en 5 minutes
  • Prise en compte en 48h par notre équipe
  • Accompagnement par téléphone possible
  • Vous n’avez rien à faire : on s’occupe de toutes les démarches
  • Accès gratuit à notre outil de facturation
Partager sur les réseaux sociaux :
devenir déménageur

Newsletter

Développez votre activité avec nous !

Une newsletter pratique pour accompagner les indépendants dans la gestion administrative et juridique de leur activité (promis, ce sera pas ennuyeux).