fbpx

Le guide pour faire Uber Eats en scooter

uber-eats-scooter

La plupart des jeunes coursiers se demande s’il est possible de livrer en scooter pour des plateformes telles qu’Uber Eats et si cette alternative est viable. Vous souhaitez arrondir vos fins de mois mais enchainer les kilomètres à vélo n’a jamais été votre fort ? Nous vous aidons à y voir plus clair !

👉 Découvrez combien vous pouvez gagner avec notre simulateur de revenu Uber Eats ici

Est-il autorisé de livrer en scooter chez Uber Eats ?

Uber Eats autorise ses coursiers partenaires à livrer en scooter, il y a cependant quelques dispositions à prendre.

📍 Lors de votre inscription, vous êtes tenus de déclarer que vous livrez en scooter et non à vélo. Uber vous demandera également les informations relatives à votre véhicule (marque, modèle, immatriculation etc.).

📍 La loi Française impose aux livreurs indépendants l’obtention d’une capacité de transport de marchandise (lien vers site du gouvernement). Pour ce faire, vous devrez suivre une formation d’une quinzaine de jours et débourser de 900€ à 2000€ pour l’obtention de ladite capacité. Vous devrez également vous inscrire au registre des transports de votre département.

Gardez à l’esprit que la majeure partie des coursiers à scooter n’appliquent pas ces règles et qu’Uber ne leur en tient que très peu rigueur, leur rentabilité prime sur le reste.

⚠️ Attention !
Cependant, nous vous conseillons fortement de respecter les lois en vigueur, un contrôle arrive rarement mais s’il vous tombe dessus vous devrez payer de lourdes amendes !

Livrer Uber Eats en scooter : Avantages et inconvénients.

Avant d’investir dans un véhicule motorisé, il est important de connaitre les bons et mauvais aspects de la livraison en scooter.

Les avantages

📍 Livrer en scooter vous permettra de générer un revenu supérieur pour la simple raison que vous vous déplacerez plus rapidement et vous fatiguerez moins que si vous étiez à vélo.

📍 Lors d’une livraison vous n’effectuez pas un seul trajet. Quand vous recevez une commande, vous devez dans un premier temps vous rendre au restaurant concerné, ce temps de trajet ne vous est pas rémunéré par Uber Eats et le faire en scooter est un moindre mal car si vous avez 15 commandes dans la journée avec à chaque fois 2 kilomètres non rémunérés à parcourir à vélo, la fatigue se fera vite ressentir.

📍Livrer en scooter vous permet également de ne pas avoir à porter votre sac de livraison sur le dos, beaucoup de livreurs scooter ont un top case ou placent le sac de livraison en position de top case. De plus, vous êtes en mesure de positionner la petite sacoche isotherme sur le plancher de votre scooter en plus du sac de livraison pour les commandes particulièrement volumineuses.

Les inconvénients

Livrer en scooter ne présente pas que des avantages ! La possession d’un véhicule motorisé est soumise à plusieurs conditions. Premièrement, vous devez être titulaire d’un permis AM ou supérieur. Vous devez également acquérir un casque et une paire de gants homologués. L’achat d’autres objets tels que l’antivol ou le tablier de protection sont recommandés et peuvent alourdir la facture.

📍Un deux-roues n’est pas gratuit ! Il faut compter 1300€ pour un scooter 50 centimètres cubes d’entrée de gamme et prévoir un peu plus large pour un appareil confortable, un service de plusieurs heures sur une selle trop étroite n’est pas agréable.

📍Comme tout véhicule motorisé, un scooter génère des frais supplémentaires dont l’essence, l’assurance, la maintenance et l’entretien ; il est donc nécessaire de prévoir une partie de votre budget mensuel à ces effets car la facture peut vite monter, les imprévus arrivent plus vite qu’on ne le pense.·  

📍Étant micro-entrepreneur et non salarié, votre relation avec Uber Eats se limite au minimum. Dans le cas où vous subiriez un accident de scooter impliquant d’autres usagers de la route, la plate-forme ne vous fournira que très peu d’aide. En effet, les réparations du véhicule, la couverture de vos dommages corporels et votre interruption de travail ne seront pas pris en charge. Vous devez donc faire vous-même le nécessaire avec votre compagnie d’assurance en l’informant que votre véhicule est utilisé à des fins professionnelles, vos frais seront naturellement plus élevés.

Livrer en scooter, qu’est-ce que ça change ?

Concrètement, pas grand-chose si ce n’est votre confort personnel ! Votre rémunération sera la même que vous soyez en scooter à vélo et vous ne serez pas traité(e) différemment par la plate-forme, la seule différence notable étant la distance des courses que vous effectuerez.

En ce qui concerne la rentabilité, c’est à vous de juger selon vos prévisions, si vous visez un revenu de 100€ par mois, alors le vélo est sûrement la meilleure alternative compte tenu du coût d’entretien et de maintenance d’un scooter. A l’inverse, pour un temps de travail plus conséquent, le confort offert par le scooter conviendra certainement plus à vos attentes et vous permettra d’enchainer de longues sessions plus fréquemment !

Vous avez encore des questions ? Vous pouvez les poser dans notre groupe d’entraide Facebook. Nous sommes là pour vous répondre !

5 1 vote
Note
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Partager l'article :

DEVENIR MICRO-ENTREPRENEUR

Derniers articles :

autoentrepreneur-maroc

Devenir auto-entrepreneur au Maroc

Tenté par l’aventure à l’étranger, avez-vous pensé à devenir auto-entrepreneur … Continue Reading

Micro-entrepreneur : comment s’actualiser sur Pôle Emploi ?

Quand on est micro-entrepreneur, l’actualisation Pôle Emploi peut vite devenir … Continue Reading

Auto-entrepreneur en coworking : comment est calculée ma CFE ?

La fin d’année approchant, les questions relatives à la Cotisation … Continue Reading

Phasellus tempus ut velit, amet, diam leo