fbpx

Préparer et réussir ses vacances quand on est auto-entrepreneur

vacances_auto-entrepreneur

Le mois de juillet est bien entamé, les bureaux se vident, et les départs sont de plus en plus nombreux. Mais qu’en est-il des vacances pour les auto-entrepreneurs ? Selon une étude legalstart.fr, près de 20% d’entre eux disent aujourd’hui travailler sans interruption 2 à 3 ans d’affilée. Pourtant, il est absolument primordial de prendre des congés, même quand on est son propre patron, car personne n’est un super-héros ! Vous pouvez y laisser votre santé, mais aussi celle de votre micro-entreprise. Alors, comment bien préparer et réussir vos vacances ?

S’autoriser à partir en vacances quand on est auto-entrepreneur, c’est primordial !

Nombre d’auto-entrepreneurs n’osent pas partir en vacances par culpabilité, ou par peur de ralentir leur activité. Il convient donc d’apprendre à gérer ces sentiments légitimes mais contre-productifs : rien ne vous interdit de partir en vacances. Comme n’importe quel travailleur, vous avez le droit de vous reposer, le droit aux loisirs, le droit à la déconnexion. Surtout, se ménager des moments de pause est gage d’une rentrée réussie, avec une reprise de l’activité plus efficace. Au bout du compte, vous êtes 100% gagnant !

Prendre soin de votre santé…

Vous vous en rendez compte au quotidien, gérer sa micro-entreprise est une activité énergivore. En tant qu’auto-entrepreneur, vous devez être sur tous les fronts, prêt à répondre à toutes les sollicitations, souvent multitâche et donc… multifatigué ! Face à cette fatigue qui s’intensifie au fil de l’année, il est indispensable de vous accorder de vrais moments de break, plus longs qu’un simple week-end.

En effet, prendre des pauses régulières est souvent nécessaire pour se ressourcer. On dit souvent que gérer sa micro-entreprise s’apparenterait plus à un marathon qu’à un sprint : sans temps de repos ou de détente, il vous sera impossible de tenir sur du long terme à cause de la fatigue accumulée, qui peut vous conduire au burn out. Au risque de mettre en péril tous les efforts fournis depuis la création de votre entreprise…

🎯 Votre entreprise, votre choix
Alors que le droit du travail a tendance à de plus en plus protéger la santé du salarié au sein de l’entreprise en lui accordant un droit au repos, un tel droit n’existe pas pour un auto-entrepreneur, qui fixe lui-même ses propres limites. C’est donc à vous seul que revient le choix de vous ménager des moments de détente et de repos. Il faut donc s’écouter encore plus !

…Et de celle de votre micro-entreprise !

À plus court terme, c’est aussi cette fatigue qui risque de vous conduire à faire des erreurs, ou à prendre de mauvaises décisions pour votre entreprise. Un rythme soutenu pendant une durée trop longue ne permet en effet pas d’être constant dans son travail, et des baisses de régime peuvent engendrer des erreurs ou problèmes divers, avec des conséquences importantes sur la qualité de votre service, la satisfaction client et la santé globale de votre micro-entreprise.

🚀 Et si le repos rendait plus créatif ?
Avez-vous pensé au fait que des vacances pourraient vous aider à avancer professionnellement, en trouvant de nouvelles idées et en poussant des concepts novateurs ? En vous libérant des contraintes du quotidien, vous retrouverez une vraie sensation de liberté qui peut vous « ouvrir les chakras » et vous aider à prendre du recul, et de l’élan pour la suite.

Prendre des vacances est donc bénéfique pour votre activité : rentrer de vos congés avec le corps et l’esprit reposé vous permettra de repartir ensuite de bon pied dans votre activité, avec souvent un gain de productivité.

Finalement, on peut résumer tout ça en une phrase : lorsqu’un auto-entrepreneur sait s’arrêter, c’est la preuve que son business tourne bien.

Préparer son départ et sa rentrée

Si s’autoriser à prendre des vacances est primordial, il l’est tout autant d’anticiper son départ et de bien s’organiser pour la rentrée. C’est la clé pour passer des vacances sereines !

Organisez votre planning et gérez vos priorités

Pour partir l’esprit serein, vous devez savoir ce qu’il vous reste à faire avant votre départ, et identifier les dossiers qui doivent être traités rapidement ainsi que ceux qui peuvent attendre votre retour.

Quelques jours avant de partir en vacances, vous avez donc tout intérêt à coucher sur le papier l’avancée de vos dossiers en cours et vos deadlines, et à organiser votre planning. Faire ce travail vous permettra de ne rien oublier avant de partir, et/ou de savoir quelles seront vos priorités à votre rentrée. Cela vous donnera une vision claire de là où vous en êtes, et de ce que vous retrouverez en rentrant : vous ne devez pas vous concentrer uniquement sur le fait de boucler vos dossiers avant le départ, mais d’identifier les choses qui doivent être impérativement faites ou suivies en votre absence, et de ce qui va constituer votre programme de la rentrée.

⚙️ Programmez et automatisez
Vous voulez que tout continue à rouler pendant votre absence ? Il n’y pas de recette magique, mais l’automatisation peut vous donner un vrai coup de pouce pour publier vos contenus sur les réseaux sociaux ou encore générer automatiquement des factures.

Communiquez et déléguez (si possible)

Vous ne devez en aucun cas hésiter à communiquer autour de votre départ en vacances : prévenir ses collaborateurs comme ses clients de son départ est absolument indispensable pour pouvoir anticiper les risques de blocages susceptibles d’être engendrés par votre absence.

Si certains dossiers doivent être traités pendant votre absence et que vous devez donc déléguer ce travail, pensez à désigner en amont des personnes de confiance et à leur donner toutes les informations nécessaires pour se charger du dossier pendant cette période.

La transmission de toutes les informations utiles est nécessaire à la fois pour partir en vacances l’esprit tranquille, mais aussi pour que pour la personne en charge du dossier puisse avoir toutes les cartes en main pour traiter le dossier qui lui est confié. Et cela vous assure de ne pas être dérangé pendant vos congés !

Vous êtes un auto-entrepreneur solitaire, sans collaborateur(s) à qui confier la relève ? Pas de problème, il suffit de prévenir vos clients que vous fermez boutique de telle à telle date ! En le faisant bien en avance, vous êtes certain de ne mettre personne dans l’embarras : ni eux, ni vous !

🤝 L'entraide entre micro-entrepreneurs
Dans certains secteurs (notamment la tech), vous devez parfois traiter des problèmes urgents rencontrés par vos clients. Dans une telle situation, vous pouvez très bien envisager de nouer un accord avec un autre auto-entrepreneur qui réalise la même activité, et qui pourra dès lors vous relayer si vous êtes absent en cas d’urgence. Et lui rendre la pareille ensuite !

Déconnexion totale ou partielle ?

Arriver à déconnecter en vacances est indispensable, mais savoir s’écouter et trouver la solution qui nous correspond l’est en encore plus. Ainsi, si savoir que vous avez des mails non traités ou des dossiers non finalisés vous stresse au point que vous y pensez constamment, vous pouvez envisager une déconnexion « partielle ». En effet, il ne faut pas que la déconnexion soit une source de stress supplémentaire ou vous empêche de profiter pleinement de vos vacances.

Si vous faites ce choix, attention à vous fixer au préalable des limites en termes de temps de travail, pour ne pas finir par travailler toute la journée ! Il est en effet important de bien déterminer vos plages de travail en amont, par exemple en prévoyant une heure de travail chaque matin, et d’en prévenir les personnes avec qui vous voyagez.

Si cela vous parait nécessaire et si cela vous autorise à vous détendre tout de même, vous pouvez donc envisager de garder un œil sur votre activité pendant vos vacances. Cela risque même d’être parfois nécessaire dans le cas d’un congé de longue durée, ne serait-ce que pour pouvoir renvoyer vos mails à vos collaborateurs.

En revanche, rien ne vous empêche de désactiver temporairement les notifications de vos applications pro telles que Slack, même si vous continuez à assurer un certain suivi. On vous le conseille fortement, pour ne pas subir d’incessantes intrusions !

🌴 Bon à savoir
En tant qu’auto-entrepreneur, vous avez le droit de disposer de chèques vacances. Le montant maximal annuel de commande de 450 euros, et vous pouvez déterminer vous-même la valeur des chèques, qui sont utilisables sous un délai de 2 ans (plus de renseignements sur le site de l’ANCV).

En conclusion, partir en vacances en étant auto-entrepreneur est tout à fait possible, et même fortement recommandé ! Il vous suffit seulement de bien anticiper et organiser vos congés afin de partir en toute sérénité, pour des vacances amplement méritées. En bonus, on vous a préparé la liste de nos films et séries préférés pour auto-entrepreneurs, à regarder entre deux randos ou deux baignades !

Vous avez encore des questions ? Vous pouvez les poser dans notre groupe d’entraide Facebook. Nous sommes là pour vous répondre !

0 0 vote
Note
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Partager l'article :

DEVENIR MICRO-ENTREPRENEUR

Derniers articles :

autoentrepreneur-maroc

Devenir auto-entrepreneur au Maroc

Tenté par l’aventure à l’étranger, avez-vous pensé à devenir auto-entrepreneur … Continue Reading

Micro-entrepreneur : comment s’actualiser sur Pôle Emploi ?

Quand on est micro-entrepreneur, l’actualisation Pôle Emploi peut vite devenir … Continue Reading

Auto-entrepreneur en coworking : comment est calculée ma CFE ?

La fin d’année approchant, les questions relatives à la Cotisation … Continue Reading

fringilla quis, et, Donec dapibus ipsum nec Praesent mattis mi,